Figures mytiques feminines dans l'oeuvre romanesque de georges bernanos

par MARCELLE STUBBS FACCENDINI

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de PHILIPPE LE TOUZE.

Soutenue en 1999

à Amiens .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ces travaux sont consacres aux figures mythiques feminines dans l'oeuvre de bernanos. Le terme "figure" signifiant aussi "forme", y figurent des elements a symbolique feminine (terre, eau, recep♭ tacle, ville et maison)ainsi que des etres ou personnages dont certaines caracteristiques feminines permettaient d'etablir un systeme de references les reliant aux figures primordiales de notre inconscient collectif, leur conferant un statut mythique. Ces figures sont etudiees selon un schema ascensionnel. Pre♭ miere partie: recurrence de l'apparition d'un marais, reel ou imaginaire, en relation avec la mort d'un enfant. Le coinci♭ dence de ces deux evenements dans la trame romanesque permet d'ex plorer la couche la plus archique de l'imaginaire bernanosien, a l'aide de la psychologie des profondeurs (jung) et de references mythiques. Deuxieme partie: etude des transgresseurs, detenteurs d'un savoir revelateur, ephemere et faussement liberateur. Troi♭ sieme partie: amorce d'un mouvement ascensionnel, autant que le destin des personnages le permet. Prise de conscience inherente a leur dualite et desir de redonner a l'ame la place qui lui est due au sein d'un monde tourmente et destructeur. Ces 3 mouvements (enfouissement, echappatoire, tentative de delivrance) sont ana♭ lyses a partir des ressources livrees par l'inconscient collectif largement paien, et aussi l'imagerie chretienne. On a ajoute des references precieuses a la philosophie gnostique pour expliciter certaines figures. Notre souci constant a ete de mettre en lumi ere la vertigineuse richesse de l'imaginaire de bernanos qui, tout en temiognant des preoccupations spirituelles du chretien, s'ouvrait sur des perspectives interpretatives plus vastes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 312 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 120 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.