L'entrée en politique des entrepreneurs au Maroc : libéralisation économique et réforme de l'ordre politique

par Myriam Catusse

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de JOCELYNE CESAR.

Soutenue en 1999

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Cette these porte sur la reforme politique que connait le maroc a la faveur de la liberalisation economique. Elle s'inscrit dans le cadre des analyses sur les transitions et sur les changements politiques. Privilegiant une approche sociohistorique, elle se penche sur les evolutions du comportement politique des acteurs economiques. Alors que le pays negocie une nouvelle insertion dans le marche international par un programme d'ajustement structurel et la signature d'accords de libre-echange avec l'union europeenne, la construction sociale de la categorie "entrepreneur" et son "entree en politique" participent de la recomposition volontariste et inventee de l'ordre politique. L'etude est d'abords consacree aux processus de rearticulation de l'economique et du politique. Les privatisations comme la normalisation d'un nouveau droit des affaires procedent de l'ecriture de la liberalisation au maroc. Contredite, ebranlee ou a l'inverse confortee par le travail des structures sociales et la reaction d'acteurs politiques et sociaux, cette derniere est le theatre de compromis ou de conflits qui mettent en scene les entrepreneurs, en tant qu'objets et/ou acteurs de la reforme. L'analyse seconcentre ensuite sur les strategies deployees par les acteurs economiques, tandis que les rapports de pouvoirs et les formes de gouvernement se transforment. Sollicites pour intervenir dans la regulation du marche interieur et international, ils entrent en politique : collectivement, par l'institutionnalisation d'un groupe d'interet patronal ; individuellement, puisqu'a la faveur des elections de 1997 ils ont sensiblement investi le "marche politique". Protagonistes d'accords sur les institutions sociales, economiques et politiques, les entrepreneurs marocains participent dans les annees 1990 a une "economisation" et a une "depolitisation" du politique. Ils apparaissent comme les charnieres d'une reforme pour la "mise a niveau" du pays et pour la conservation du systeme politique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 536 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 1971/A-C
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.