La nationalisme comme différentialisme intégrateur : la catalanisme face à l'état espagnol et à la construction européenne

par Yolaine Cultiaux

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Olivier Dabène.

Soutenue en 1999

à Aix-Marseille 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Comprendre les ressorts et les modalites d'expression du nationalisme aujourd'hui, a travers l'etude du catalanisme, constitue le coeur de ce travail. Le nationalisme catalan repose sur une volonte d'hegemonie a la fois en espagne et, chose nouvelle, dans l'espace europeen en construction. En vue d'une integration optimale, il developpe une strategie differentialiste qui met la notion de "fait differentiel catalan" aux fondements de ses revendications. Le choix de cette option strategique conduit a l'utilisation de la culture catalane comme ressource politique. Telle est la lecture proposee de l'entreprise de (re)nationalisation menee par le gouvernement autonome catalan par le biais des politiques culturelle et linguistique. La dimension integrationniste du catalanisme et la voie differentialiste suivie pour parvenir a une hegemonie optimale ont motive la creation du concept de differentialisme integrateur pour caracteriser ce type de nationalisme. L'argumentation repose sur trois volets distincts et successifs. La genese du catalanisme politique est en premier lieu evoquee, ainsi que ses liens etroits avec le nationalisme culturel assume par une partie de la societe civile en catalogne. Cette imbrication explique que, malgre la repression franquiste, le travail ideologique necessaire a l'utilisation de la notion de "fait differentiel catalan" ait ete realise avant la transition. La maniere dont ce travail a influence l'evolution des relations entre la catalogne et le gouvernement central dans un contexte democratique caracterise par une forte concurrence entre les 17 communautes autonomes fait l'objet du second volet. Le constat est alors sans ambiguite: loin d'avoir recule, le differentialisme integrateur s'est impose comme monnaie d'etat depuis vingt ans. Ce constat vaut egalement si l'on considere une structure des opportunites definie plus recemment que l'etat espagnol: l'union europeenne. La troisieme partie est tout entiere consacree a ce changement d'echelle et a l'etude des interactions entre le nationalisme catalan et le regionalisme stimule par la perspective d'une "europe des regions". Dans cette configuration egalement, la strategie differentialiste et la specificite culturelle catalane trouvent une raison d'etre. La creation de reseaux de regions (l'euroregion, par exemple) et de villes (comme le reseau c6) sur la base d'une culture mythique p

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., (924 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 1942/1-2/A-C
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Institut d'études politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 310017813
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.