Les mécanismes d'intégration logistique en contexte d'impartition en réseau

par Alain Halley

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jacques Colin.

Soutenue en 1999

à Aix Marseille 2 .


  • Résumé

    L'éclatement et le redéploiement des systèmes de production s'avèrent la réponse au dilemme spécialisation/flexibilité des grandes entreprises manufacturières (GEM). Cette stratégie d'impartition en réseau débouche toutefois sur la prolifération des points de production et la multiplication des stocks. De plus en plus de GEM modifient leurs modes de fonctionnement afin de les adapter aux imperatifs du JAT. Dans ce contexte, les approvisionnements constituent un levier stratégique important permettant d'amenuiser les inerties potentielles et d'augmenter la cohésion des actes de commandement. La logistique inte��grée, en se positionnant aux interfaces des fonctions traditionnelles, favorise la mise en place d'une structure permanente de gestion interne et externe des flux physiques et du flux d'informations rattachés. Les résultats d'une étude empirique réalisée auprès de la division produits récréatifs de bombardier et de ses fournisseurs réguliers de premier rang mettent en évidence des résultats intéressants. Ainsi, la moitié des réponses aux exigences accrues de la GEM correspondent à une prestation logistique technique de distribution physique/transport. On constate chez l'autre moitié des fournisseurs de premier rang la formalisation d'une structure permanente de gestion des flux débouchant sur la notion de pôle logistique et un niveau supérieur d'intégration. Ainsi, nos résultats mettent en évidence que le transport est porteur d'une double mission. En effet, il apparaît généralement en réponse à des exigences accrues et pointues en approvisionnement JAT du donneur d'ordres. Le transport devient également un outil de création et de réussite des changements organisationnels visant à reproduire les bénéfices initialement obtenus au niveau du réseau de transport dans toutes les phases des processus logistiques. L'intégration logistique se traduit par l'accroissement de l'intelligence logistique et le développement d'une certaine forme d'apprentissage logistique relationnel, la redéfinition et l'intégration des procédures, la restructuration des interdépendances intra et interorganisationnelles, ainsi qu'une collaboration et une coordination interne et externe accrue résultant en un niveau plus élevé de transversalité


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (485 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 350 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Ferry). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences économiques et de gestion.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : Th.642
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Ferry). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences économiques et de gestion.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : Th.642/1
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Institut universitaire de technologie. Bibliothèque Gaston Berger.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.