Plasmodium yoelii : étude d'antigènes impliqués dans le cycle érythrocytaire asexué

par Rémi Hienne

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire, biologie structurale et microbiologie

Sous la direction de Jean-Claude Doury.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez les plasmodies, les rhoptries jouent un role preponderant dans le mecanisme d'invasion erythrocytaire. Afin d'etudier la biologie de ces organites, nous avons produits des acm diriges contre leurs constituants chez une espece plasmodiale de rongeurs, p. Yoelii. L'identification des cibles moleculaires a mis en evidence de fortes similitudes avec les composants des rhoptries caracterises chez p. Falciparum. Toutefois, une etude phylogenetique par ifi a montre une faible conservation des epitopes reconnus. Afin d'identifier le gene codant pour l'un de ces antigenes, nous avons realise puis crible immunologiquement une banque d'adn genomique. Complete par des experiences de pcr inverse, le criblage a abouti a l'identification d'un nouveau gene, pyag1 (af094612). Sa transcription a ete confirmee au cours du cycle erythrocytaire asexue. Il code pour une proteine hydrophile possedant deux motifs particuliers pres de l'extremite n terminale : un motif de doigt a zinc suivi de la sequence consensus du site catalytique des arf gap. Une etude phylogenetique de cette region par pcr a demontre une importante conservation parmi differentes especes plasmodiales de rongeurs, resultat confirme par le sequencage du premier tiers du gene homologue chez p. Falciparum. L'immun serum murin dirige contre la proteine recombinante, produite chez e. Coli, reconnait specifiquement en ifi les rhoptries des stades matures de p. Yoelii. Il a egalement permis de confirmer la presence de pyag1 dans un extrait antigenique reduit de stades erythrocytaires matures de p. Yoelii. L'analyse des banques de donnees a permis d'identifier de forts scores d'homologie entre pyag1 et quatre proteines arf1 gap de diverses origines qui presentent toutes les deux motifs particuliers, indispensables a leur activite. Pyag1 pourrait donc avoir une activite arf1 gap, intervenant ainsi dans la regulation du transport vesiculaire des proteines secretees, et par consequent dans la biogenese des rhoptries.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 235 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f. 143-163

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 32736
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.