Sous-populations de motoneurones et dépendance neurotrophique au cours du développement

par Alain Garcès

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et microbiologie

Sous la direction de Odile Delapeyrière.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Au cours du developpement embryonnaire, les motoneurones traversent une periode de mort cellulaire programmee regulee par des facteurs neurotrophiques presents en quantite limitee dans leur environnement. La liste de ces molecules est etonnamment longue et l'analyse des mutants nuls pour un facteur neurotrophique ou son recepteur montre que les motoneurones quand ils sont affectes, ne le sont que partiellement. Ces donnees suggerent qu'il existe des sous-populations de motoneurones dont l'etablissement et/ou la survie dependent de l'activite de facteurs neurotrophiques differents. L'ensemble des travaux presentes ici apportent plusieurs arguments en faveur de cette hypothese. D'une part, nous rapportons pour la premiere fois que plusieurs recepteurs (fgfr3, c-met) ou co-recepteurs (gfr1, gfr2) sont specifiquement exprimes par certaines sous-populations de motoneurones. D'autre part, nous avons caracterise deux nouveaux facteurs neurotrophiques (hgf et fgf9) et montre in vitro qu'ils agissent sur des groupes de motoneurones specifiques. Une autre partie de ce travail a porte sur la caracterisation des activites des membres de la famille de gdnf, le plus puissant facteur neurotrophique connu. Ces facteurs (gdnf, ntn, psp) utilisent un recepteur compose d'une sous-unite transductrice commune ret, et d'un co-recepteur (gfr1-4). In vitro, nous avons etudie les activites neurotrophiques de ntn et psp et montre que la sous-unite gfr1 est indispensable a l'activite neurotrophique de gdnf et ntn. Enfin, chez les mutants gfra1 - / - et gdnf - / - une meme sous-population de motoneurones cesse d'exprimer plusieurs des marqueurs qui la caracterisent, des e12 (avant la periode de mort naturelle). Nous montrons ainsi qu'une signalisation concertee entre gdnf et gfr1 est cruciale pour la survie ou la specification de cette sous-population a un stade tres precoce, resultat qui amene a reconsiderer les activites biologiques de gdnf decrites sur les motoneurones.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 117 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f. 101-117

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 32732
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.