Etude de la decompression des plongeurs sportifs : influence de la vitesse de remontee, de l'age, de l'aptitude aerobie et de la surcharge ponderale sur la production de bulles intravasculaires circulantes

par DANIEL CARTURAN

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Bernard Gardette.

Soutenue en 1999

à Aix Marseille 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    On sait qu'une decompression rapide est la cause principale des accidents de decompression en plongee (add). L'estimation de la vitesse de remontee apres la plongee est variable suivant les tables de decompression : elle va de 9m/min (tables du ministere du travail de 1992) a 17m/min (tables de la marine nationale de 1990) pour les tables francaises. On sait en outre que certains facteurs individuels predisposent aux add et influencent l'evolution de la maladie de la decompression. Les tables de decompression sont baties selon des modeles theoriques qui ne tiennent pas compte de cette susceptibilite individuelle. Depuis une vingtaine d'annees une relation a ete etablie entre les add les plus serieux et l'intensite du flux de bulles circulant dans le sang des plongeurs lors de la decompression. Des probabilites de risque ont ete affectees aux niveaux de bulles determines grace a la detection ultrasonique par effet doppler. On peut ainsi evaluer des profils de decompression et des facteurs de risque, non plus sur les seules statistiques d'accidents, mais en amont, sur les donnees fournies par la detection de bulles. Nous avons mene une etude de terrain sur 55 plongeurs amateurs masculins dont nous avons controle l'emission de bulles circulantes apres plongee. Nous avons compare la methode classique de detection au doppler continu a celle qui associe l'echocardiographie bi-dimensionnelle et le doppler pulse. Nous avons montre que ces deux methodes etaient equivalentes pour les sujets presentant un bon signal doppler, mais que pour des sujets peu echogenes pour des raisons d'anatomie ou d'embonpoint, l'echocardiographie associee au doppler pulse etait plus precise et plus fiable que le doppler continu. Nous avons etudie l'influence sur le degagement de bulles de la vitesse de remontee et de plusieurs facteurs individuels : l'age, l'aptitude aerobie (vo 2 max), et les indices de surcharge ponderale que sont le poids, le pourcentage de masse grasse, l'indice de masse corporelle et la surface corporelle. Nos plongeurs ont effectue deux fois la meme plongee, en remontant dans un cas a 9m/min, dans l'autre cas a 17m/min. Les differents tests statistiques ont montre que la remontee a 9m/min generait moins de bulles circulantes que la remontee a 17m/min. , et que les effets de l'age et du vo 2 max. Etaient preponderants sur les facteurs de surcharge ponderale. L'effet des facteurs individuels a ete renforce lorsque la remontee etait effectuee a 17m/min (p<0,05). Nous avons controle la decompression effectuee lors de remontees en surface pendant une plongee a saturation en caisson a 6,50 metres : nous avons constate un degazage plus important pour 2 sorties par 24 h au lieu d'une seule. Nos resultats confirment les donnees de la litterature et permettent de conclure qu'une vitesse de remontee lente offre une meilleure securite qu'une vitesse rapide, et que les tables de decompression a l'usage des plongeurs sportifs devraient tenir compte des facteurs individuels de susceptibilite a la formation de bulles et aux add.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 88 p.
  • Annexes : 125 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 32463
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.