Démarche qualité en biologie et transfusion sanguine : fondements théoriques, approches expérimentales et pragmatiques pour une construction technique et managériale

par Virginie Ferrera-Tourenc

Thèse de doctorat en Médecine. Méthodes d'analyses des systèmes de santé

Sous la direction de Pascal Auquier.

Soutenue en 1999

à Aix-Marseille 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Activité médicale, la transfusion sanguine comprend une unité de préparation de produits sanguins labiles, qui lui confère une spécificité semi-industrielle. En 1993, ces caractéristiques rendaient ce secteur pertinent pour introduire, dans le médical, les principes industriels classiquement décrits pour gérer la qualité. Consciente des difficultés que représente la simple duplication de ces seuls modèles, il est apparu nécessaire de juger de la transférabilité de ces principes. Une étude préalable menée sur deux sites pilotes (laboratoire d'hématologie et service de médecine nucléaire) a permis de: 1/ vérifier cette transférabilité vers le domaine médical, 2/ désigner les éléments favorisants et limitants une démarche qualité, 3/ formuler des hypothèses de travail facilitant l'implantation d'un système qualité en établissement de transfusion sanguine (E. T. S. ). Réalisée sur cinq ans, la mise en place du système qualité E. T. S. Est basée sur une gestion des ressources humaines et matérielles et sur des outils de type documentation, audits, suivi d'indicateurs, maintien et évaluation des compétences techniques. Ce système qualité intègre la diversité des activités de l'E. T. S. , au travers d'une assurance qualité "produits". Sa cohérence est assurée, au niveau de l'organisation générale, par une assurance qualité "système". Il présente un bilan positif concrétisé par des apports techniques, organisationnels, culturels quantifiables ou moins directement objectivables. Cette gestion de la qualité évolue progressivement vers le management par la qualité, transformant une qualité de l'état de but à l'état de moyen au service du management, qui devient l'objectif à atteindre. Ceci est obtenu en associant les outils techniques classiques à la prise en compte des dimensions culturelles et environnementales médicales. Grâce au concept de management, la qualité ne se limite plus au sens normalisation, à une assurance de l'application systématique des procédures et à la répétition à l'identique des taches, elle intègre une dimension organisationnelle. Cette thèse démontre que la démarche qualité au sens normalisation est transposable vers le domaine médical et qu'au-delà de cette approche techniciste, l'aspect sociologique est essentiel.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (397 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 180 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 2198
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUS Médecine Aix-Marseille 1999 0669 (A-B)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999AIX20669
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.