L'appareil digestif des chaetognathes : structure et ultrastructure, aspects fonctionnales et écophysiologiques

par Yvan Perez

Thèse de doctorat en Biosciences

Sous la direction de Jean-Paul Casanova.

Soutenue en 1999

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Section sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    La structure et l'ultrastructure de l'epithelium digestif de plusieurs genres de chaetognathes (eukrohnia, pterosagitta, sagitta, spadella) temoignent d'une bonne homogeneite. L'epithelium digestif de la region cephalique est constitue de trois types cellulaires secreteurs (s1, s2, s3). La structure fine de leurs grains de secretion suggere une synthese de mucosubstances (s1), d'enzymes (s3) ou des deux a la fois (s2). L'epithelium de l'intestin, situe dans la region du tronc, est compose de deux types cellulaires cilies. Le premier, s4, contient des grains de secretion elaborant probablement la membrane peritrophique et/ou lubrifiant la paroi intestinale. Le second, a, est surtout implique dans une fonction d'absorption et de digestion intracellulaire de macromolecules. Le volume vacuolaire des cellules a varie fortement chez certaines especes mesoplanctoniques du genre sagitta. Chez s. Zetesios et s. Megalophthalma, le degre de vacuolisation est inversement proportionnel au nombre de cellules a hypervacuolisees situees dans les parties laterales de l'epithelium intestinal. Chez s. Minima et s. Decipiens, le volume vacuolaire augmente considerablement, les parties laterales de l'intestin n'etant plus constituees que par deux cellules a ultravacuolisees. La signification ecophysiologique de l'augmentation du volume vacuolaire des cellules a est discutee en fonction de la repartition verticale de plusieurs especes et les vacuoles sont supposees intervenir dans la regulation de la flottabilite. Au cours d'experiences de nutrition realisees chez spadella cephaloptera, les premiers signes de l'activite d'absorption s'observent 5 minutes apres l'ingestion d'une proie avec la presence de vesicules d'endocytose et de vacuoles apicales de type endosome. Durant les etapes suivantes et jusqu'a 10 h apres l'ingestion, se developpe un second type de vacuoles correspondant au compartiment endolysosomal. L'utilisation de traceurs (ferritine, peroxydase) confirme l'implication de ces structures dans les phenomenes d'absorption. Au cours d'un jeune prolonge, l'absorption persiste dans les cellules a, permettant probablement l'internalisation de molecules organiques dissoutes. Parallelement, les cellules s4 presentent des figures de necrose. Apres 1 mois de jeune, la necrose gagne l'ensemble du tissu intestinal et les specimens meurent quelques jour plus tard. La circulation des nutriments a ete envisagee a partir de l'etude des matrices extracellulaires et des cellules epithelio-musculaires peri-intestinales. Les relations morphologiques existant entre le tissu intestinal et ces compartiments suggerent que ceux-ci jouent un role majeur dans le transfert de substances d'origine digestive vers les fluides de la cavite generale. Enfin, en comparant la structure fine des matrices extracellulaires se prolongeant dans le reste du tronc, l'emergence d'un systeme circulatoire vasculaire est discutee.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 fasc., (92 f.)([84] f.)
  • Annexes : Bibliogr.: f. 75-92

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Endoume). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Institut Pythéas.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.