Étude anthropobiologique des populations provençales médiévales et modernes (études de séries ostéoarchéologiques méditerranéennes : paléopathologie, paléostomatologie, paléoéecologie, marqueurs d'activité

par Nafissa Jebli

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Olivier Dutour.

Soutenue en 1999

à Aix-Marseille 1 .


  • Résumé

    Cette etude porte sur l'analyse de deux series osteoarcheologiques humaines d'epoque medievale et moderne issues de fouilles realisees dans le departement du var : la serie de l'eglise saint-pierre d'hyeres (xvie s. ) et celle de l'eglise saint-laurent d'ollioules (xiii-xive s. ). Ces deux series sont respectivement constituees de 170 et 23 sepultures. Le materiel osseux issu de la fouille a fait l'objet d'une etude paleostomatologique detaillee, ainsi que d'une analyse paleopathologique generale, incluant une approche paleoecologique et des marqueurs osseux d'activite. Ce type d'etude permet de mieux cerner le mode de vie de ces populations anciennes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : Pagination multiple
  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.