Du processus de regulation et du processus d'evaluation. Pour une approche clinique de la connaissance : ecriture et dialogues dans la formation des kinesitherapeutes.

par JEAN SIGNEYROLE

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de CHRISTIANE PEYRON BONJAN.

Soutenue en 1999

à Aix Marseille 1 .


  • Résumé

    Cette recherche porte sur le role de l'ecriture en formation. Nous nous appuyons sur des pratiques d'ecriture ayant lieu dans la formation initiale des kinesitherapeutes. De fait, nous sommes implique comme kinesitherapeute et directeur technique d'une ecole : nous definissons alors une approche clinique qui tienne compte d'interactions entre les pratiques et la recherche et qui passe par l'analyse de nos implications, du fait que nous entretenons un rapport historique inevitable avec la profession, les savoirs, les formes scolaires et l'ecriture. Dans une problematisation initiale, nous discutons de l'origine des savoirs, ce qui nous pousse a distinguer la formation de la profession. Le fil conducteur est le desir d'emancipation qui voit dans l'ecriture un moyen de legitimer une profession : cette option s'appuie sur la << langue technique >> et tend simultanement a << oublier >> celui qui se forme. Ce probleme est reflechi en trois points : en retracant des liens entre le modele medical et le modele educatif, en interrogeant la signification de l'ecole et celle de << diriger >>, puis en realisant une approche de l'ecriture qui prenne en compte la dimension subjective du processus de connaissance. La derniere partie reconnait l'experience du forme - qui << soigne >> et qui apprend a le fairecomme une ressource inesperee quant au sens de la formation, entendue comme systeme. L'ecriture vient << renverser >> les perspectives : nous passons d'un sujet absent et muet a un sujet qui se rend present du fait d'ecrire ses pratiques, puis a des formes de dialogues entre formateurs et formesqui tendent a renouveler le sens de leur rencontre. Ce qui se discute, c'est l'experience, et cela conduit a debattre de l'ecriture et de ce que doit comporter un texte pour etre << formatif >>. Toute reflexion sur ce sujet ne peut se departir de l'idee culturelle de la connaissance, ce qui interroge l'apparente bienveillance des discours habituels sur l'ecriture.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 369 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 160 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.