Formation et carrière de élèves de la classe d'architecture de l'Ecole des Beaux-Arts de Marseille 1813-1914

par Florence Ricateau-Marciano

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Claude Massu.

Soutenue en 1999

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (1969-2011) (autre partenaire) .


  • Résumé

    La premiere partie de ce travail etudie l'histoire generale de l'ecole des beaux-arts de marseille depuis la creation de l'ecole de l'academie en 1752 jusqu'en 1914 et celle de la classe d'architecture en particulier, fondee en 1812, a partir du fonds d'archives conserve aux archives municipales de marseille (archives administratives et dessins de concours) : conditions reglementaires et financieres, organisation et contenu des cours en fonction de l'action des professeurs successifs. L'evolution de la classe d'architecture trouve son aboutissement dans la creation de l'ecole regionale d'architecture en 1905. La deuxieme partie souligne l'evolution historique de la classe d'architecture par l'analyse sociologique et statistique de la population des eleves a travers plusieurs criteres (age, origine geographique, origine sociale, duree et reussite dans les etudes, orientation professionnelle). Cela permet de suivre la transformation du role de la classe d'architecture, destinee au depart a former des artisans au dessin de l'ornement puis recentree sur la formation des architectes. Nous avons complete cette analyse en suivant les eleves dans leurs etudes a l'ecole des beaux-arts de paris, selon les memes criteres. La troisieme partie interroge la carriere des eleves sur leur activite en architecture privee, a partir des sources ecrites disponibles (publications et biographies) et de l'inventaire des immeubles signes du centre-ville, la question du statut de l'architecte par rapport a celui de l'entrepreneur restant actuelle tout au long du siecle. La production architecturaledu xixe siecle a marseille est liee a l'action des operateurs prives et publics dans la transformation de la ville. Trois periodes sont ainsi determinees : 1800-1855 (intervention des speculateurs prives et architecture traditionnelle), 1855-1865 (intervention des pouvoirs publics et influence de l'haussmannisation) et 1865-1914 (urbanisme acheve et architecture nationale).

  • Titre traduit

    Training and career of the students of the architectural class of the ecole des beaux-arts in marseilles in xixth century


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (VIII-594 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 545-581

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2351

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999AIX10011
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.