Outillages en matière dure animale du Néolithique ancien au Chalcolithique dans le Midi de la France : étude technique et morphologique

par Sam-Yong Choi

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Robert Chenorkian.

Soutenue en 1999

à Aix-Marseille 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail porte sur les outillages en matiere dure animale du neolithique ancien au chalcolithique. Les 3158 objets etudies proviennent de 243 gisements repartis dans le midi mediterraneen de la france. La region etudiee comprend neuf departements. Cette etude est orientee vers la recherche de differences entre les cultures ou regions, la recherche de l'evolution chronologique de l'outillage en matiere dure animale ainsi que la recherche d'une caracteristique commune de l'outillage osseux dans une tradition constante du midi de la france. Apres avoir presente l'historique des recherches, les methodes de travail adoptees et la typologie retenue, nous nous sommes attaches a l'etude des matieres premieres (origine anatomique) et des techniques de fabrication mises en oeuvre. L'analyse des caracteres des outillages en matieres dures animales du neolithique et du chalcolithique du midi de la france a permis de mettre en evidence la persistance de certaines traditions, mais egalement une evolution chronologique et des differences culturelles ou geographiques. Les cultures regionales possedent souvent leurs propres caracteristiques. L'evolution est tres lente, mais assez nette et dynamique. Elle se manifeste generalement dans la typologie, l'origine anatomiquc mais aussi dans la technique de fabrication. Les animaux et les types d'os exploites sont de plus en plus varies et souvent specialises du neolithique ancien au chalcolithique. La selection constante d'une matiere premiere pour la preparation du support a vraisemblablement conduit a la standardisation ou l'uniformisation des outillages. Bien que fortement ancrees dans la tradition, les techniques de fabrication et leurs applications sont de plus en plus variees du neolithique ancien au chalcolithique. Ainsi, les differentes distributions culturelles ou geographiques sont remarquables. Certaines techniques sont representatives d'une periode comme, par exemple, le decorticage sur os. Les types d'outillage se diversifient de plus en plus au cours de la periode etudiee. De nouveaux types apparaissent, et un type invente se maintient generalement a la periode suivante. Si certains types sont courants a travers tout le neolithique et dans tout le midi de la france, certains sont assez localises sur le plan chronoculturel ou geographique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut de Préhistoire orientale (Jales).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E 219/1
  • Bibliothèque : Institut de Préhistoire orientale (Jales).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E 219/2
  • Bibliothèque : Institut de Préhistoire orientale (Jales).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E 219/3
  • Bibliothèque : Institut de Préhistoire orientale (Jales).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E 219/4

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.