Statut du corps et expression corporelle : Leurs caractères polysémiques dans la littérature antillaise francophone de 1945 à nos jours

par Luc Labridy

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Roger Toumson.


  • Résumé

    Largement débattus au sein de multiples champs philosophiques et scientifiques, le corps est au centre d'une problématique quirenvoie à la question du sujet. La philosophie, l'histoire, la sociologie, la psychanalyse, etc. , trouvent sur le corps des points d'ancrage expliquant l'évolution de l'homme dans sa dimension ontogénétique. Aussi, lorsque la littérature antillaise francophone, par le biais du roman, met en scène des personnages dont les conduites s'apprécient à partir de ces divers domaines de la connaissance, nous avons à comprendre la portée des effets du corps comme présence au monde. Lui assigner un statut, une nature et une fonction rend compte alors de cette présence du corps-au-monde. Les trois courants littéraires que constituent la négritude, l'antillanité et la crédité nous aident à penser l'évolution du corps noir en prenant appui sur des romans écrits dans une période allant de 1945 à nos jours. Parce que, tout d'abord place au cœur d'un système de relations symboliques, le corps répond, au moyen de l'expression corporelle, par des langages énonçant des formes et significations. Ensuite, par les pouvoirs qu'il exerce, notamment dans le champ du + politique; et du + culturel ; - à travers la danse et le jeu -, le corps révélé sa capacité d'intégration ou de rejet de modèles imposes. Enfin, ces pouvoirs reconnus s'exercent dans l'évocation des plaisirs du corps. Corps de sensations, de pulsions érotiques et névrotiques affirmant son existence au monde. Ces plaisirs s'ouvrent alors sur une esthétique corporelle qui reprend à son compte le déficit de l'affectivité troublée. La diversité des points de vue sur le concept du corps montre bien les caractères polysémiques de son statut et de ceux de l'expression corporelle. Une variation dans les variétés des corps offerts par la littérature antillaise francophone restitue au corps noir, donc au sujet compris dans sa dimension phénoménologique, ses déceptions, ses insuffisances, ses angoisses, et contradictions. Enracine dans un espace dont l'histoire révèle le caractère singulier, le corps romanesque des écrivains rattaches au triptyque évoque signifie sa quête inlassable d'identité, mais témoigne également des nombreux obstacles lui interdisant d'assumer sa propre condition.


  • Résumé

    Widely debated among multiple philosophical and scientific fields, the body is in the centre of a issue related to the individual. Philosophy, history, sociology, psychoanalysis, etc. , find in the body an anchorage explaining man's evolution in his ontogenic dimension. So, when french west indian literature by means of novels, presents characters whose behaviours can be appreciated from those varied fields of knowledge, we have to understand the impact of the body effects as a presence to the world assigning to it a status, a nature and a function, allows us to account for this relationship between the body and the world. The three literary trends, namely + negritude ;, + antillanity ; and + creolity ;, help us think of the evolution of the black body backed up by novels written in the period going from 1845 to nowadays. Because, first of all, placed at the center of a system of symbolic relations, the body answers, by means of the corporal expression, with languages expressing forms and meanings. Then, by the powers it exercises particularly in the + political ; and + cultural ; field - through the dance and the game - the body reveals its capacity to integrate or reject imposed patterns. Finally, those powers which are recognized are exercised in the evocation of the pleasures of the body. This body of sensations, of erotic and neurotic pulsions asserts its existence to the world. Those pleasures result in a corporal aesthetics which makes up for the defects of a confused affectivity. The variety of views about the concept of body shows the polysemic characters of its status and those of the corporal expression very well. A variation in the variety of bodies offered by french west indian literature restores to the black body, therefore to the subject understood in its phenomenological dimension its disappointments, insufficiencies, anguishes and contradictions. Deeply rooted in a space whose history reveals the singular character, the romantic body alluded to by the writers related to th trilogy mentionned above, means its unflagging quest of identity, but also testifies to the numerous obstacles forbidding it to assume its own condition

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol.(213, 186, 210 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 595-602.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Schoelcher). Service commun de la documentation. Section Martinique.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.