Optimisation des ressources pour réseaux mobiles à haut débit

par Khaldoun Al Agha

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Guy Pujolle.

Soutenue en 1998

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    Du fait de l'étroite bande passante affectée au lien de transmission radio, L'optimisation de l'allocation de ressources dans les réseaux mobiles s'avère cruciale pour pouvoir y intégrer le support haut dépit. En effet, la diminution de la taille des cellules permet une réutilisation des ressources plus importante et demultiplie le nombre de transferts intercellulaires. Ceci implique une gestion complexe des ressources à travers les stations de base. Cette thèse s'est donc proposée d'étudier les schémas d'allocation existants, et d'élaborer des solutions pour les adapter aux variations de trafic, par essence, instantanées et peu prévisibles dans les réseaux sans fil. Tout d'abord, l'attention s'est portée sur le schéma fixe d'allocation. Partant de ce schéma, a été proposée une nouvelle méthode fixe d'allocation qui permet d'équilibrer la charge du trafic, souvent non uniforme, en fonction des ressources disponibles. Cet ajustement s'est appuyé sur un concept de seuil d'alarme géré par un système multi-agent. Les effort se sont ensuite concentrés sur le schéma d'allocation hybride, en particulier sur la répartition fixe et dynamique des ressources aux stations de base. Cette répartition étant invariable dans le temps, La démarche a consisté à la rendre flexible et à la faire évoluer en fonction du temps et par apprentissage. Pour ce faire, une architecture watm intégrant un système multi-agent a été conçue, laquelle a permis de réaliser un nouveau schéma capable d'offrir une répartition adaptative et qui prend en considération les conditions de trafic du réseau. Cette thèse s'est achevée sur la mise au point de trois schémas dynamiques issus du channel ségrégation. Fondés sur la communication entre les stations de base avoisinantes, ces schémas sont capables d'offrir plusieurs qualités de service à différentes classes de trafic. En effet, les agents intelligents installés dans les stations de base coopèrent pour se partager les ressources avec un minimum de conflits.

  • Titre traduit

    Resource allocation in high speed wireless networks


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Du fait de l'etroite bande passante affectee au lien de transmission radio, l'optimisation de l'allocation de ressources dans les reseaux mobiles s'avere cruciale pour pouvoir y integrer le support haut debit. En effet, la diminution de la taille des cellules permet une reutilisation des ressources plus importante et demultiplie le nombre de transferts intercellulaires. Ceci implique une gestion complexe des ressources a travers les stations de base. Cette these s'est donc proposee d'etudier les schemas d'allocation existants, et d'elaborer des solutions pour les adapter aux variations de trafic, par essence, instantanees et peu previsibles dans les reseaux sans fil. Tout d'abord, l'attention s'est portee sur le schema fixe d'allocation. Partant de ce schema, a ete proposee une nouvelle methode fixe d'allocation qui permet d'equilibrer la charge du trafic, souvent non uniforme, en fonction des ressources disponibles. Cet ajustement s'est appuye sur un concept de seuil d'alarme gere par un systeme multi-agent. Les effort se sont ensuite concentres sur le schema d'allocation hybride, en particulier sur la repartition fixe et dynamique des ressources aux stations de base. Cette repartition etant invariable dans le temps, la demarche a consiste a la rendre flexible et a la faire evoluer en fonction du temps et par apprentissage. Pour ce faire, une architecture watm integrant un systeme multi-agent a ete concue, laquelle a permis de realiser un nouveau schema capable d'offrir une repartition adaptative et qui prend en consideration les conditions de trafic du reseau. Cette these s'est achevee sur la mise au point de trois schemas dynamiques issus du channel segregation. Fondes sur la communication entre les stations de base avoisinantes, ces schemas sont capables d'offrir plusieurs qualites de service a differentes classes de trafic. En effet, les agents intelligents installes dans les stations de base cooperent pour se partager les ressources avec un minimum de conflits.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 141 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 71 ref.

Où se trouve cette thèse ?