Stratégie d'utilisation des ressources chez une espèce de rapace semi-colonial, le busard cendré (Circus pygargus)

par Marc Salamolard

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Patrick Duncan.

Soutenue en 1998

à Tours .


  • Résumé

    L'écologie alimentaire (au sens large) est une thématique particulièrement bien adaptée à une approche qui intègre, à la fois, les comportements individuels et la dynamique des populations, dans le contexte de la théorie de l'évolution. Nous avons appliqué cette démarche à un système proie-prédateur : un rapace, le busard cendré, Circus pygargus, dont les densités de sa proie principale, le campagnol des champs, Microtus arvalis, varient de manière cyclique. Cette étude a été réalisée entre 1995 et 1997, dans deux zones d'étude du centre-ouest de la France : le sud des Deux-Sèvres et les marais de Rochefort (350 et 180 km2). Les comportements de recherche alimentaire (domaines vitaux, sélection de l'habitat, comportements de capture, régime alimentaire), étudiés par l'observation des individus et par télémétrie, font apparaître peu de différences entre les différentes catégories d'individus. Le partage de l'espace entre les individus montre l'absence de territorialité sur les zones d'alimentation, et suggère que les individus se repartissent selon une distribution libre et idéale. Les femelles investissent l'énergie fournie par les males dans la formation d'un grand nombre d'œufs de grande taille, peuvent faire varier la taille relative du dernier oeuf, ce qui suggère une stratégie de " brood reduction ". Les paramètres de dynamique des populations, étudiés dans les marais de Rochefort, entre 1986-1997, font apparaître une double réponse : fonctionnelle (régime alimentaire, taux de prédation) et numérique (densités de reproducteurs, nombre des oeufs et des poussins), aux variations inter annuelles des disponibilités alimentaires. Le système " "busard cendré-campagnol des champs " se distingue des systèmes proie-prédateur étudiés en Scandinavie, par une saturation du prédateur et une réponse numérique surtout favorisée par le nomadisme juvénile. La plasticité des comportements individuels et l'absence de territorialité sur les zones d'alimentation, permet aux busards d'utiliser de manière optimale les variations importantes de la disponibilité alimentaire. Des recherches devraient être poursuivies afin d'analyser d'autres niveaux d'études, et d'étudier la dynamique spatio-temporelle des colonies et des populations différentes selon des modèles de type source-puits

  • Titre traduit

    Foraging and allocation in a semi-colonial raptor, the montagu's harrier (Circus pygargus)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (200 p.)
  • Annexes : 413 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-1998-TOUR-4025
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque de zoologie-mammifères et oiseaux.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : A 206-219
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.