Contribution à l'étude phytochimique de la Lampsane commune (Lapsana communis L. ) (Asteraceae)

par Didier Fontanel

Thèse de doctorat en Pharmacie, spécialité Pharmacognosie

Sous la direction de Alain Gueiffier et de Claude Viel.

Soutenue en 1998

à Tours .


  • Résumé

    La Lampsane (Lapsana communis L. Subsp. Communis, Astéracées) fait partie des plantes qui ont été couramment utilisées autrefois en médecine populaire dans la majeure partie de l'Europe occidentale puis sont tombées dans l'oubli au milieu du 20è siècle. La composition chimique de ces plantes est demeurée souvent mal connue. Cependant, depuis le regain d'intérêt pour le patrimoine végétal et toutes ses applications potentielles, certaines de ces plantes ont fait l'objet d'inventaire pour des raisons variées. Dans le cas de la Lampsane, c'est une teneur en lipide exceptionnelle, de l'ordre de 6%, signalé en 1987, qui a attirée notre attention. Nos travaux concernant la composition chimique de la lampsane ont abouti à l'identification de plus de 40 composés de natures lipidiques, terpéniques et polyphénoliques. Parmi les terpènes, trois lactones sesquiterpéniques glucosylées ont été découvertes pour la première fois. Au plan pharmacologique, il ressort de nos résultats que les lactones sesquiterpénique glocosylées isolées de la lampsane ne présentent pas de caractère antibiotique à l'égard de Staphylococcus aureus et d'Escherichia coli. Par ailleurs, leur cytotoxicité est très faible tout comme celle des autres lactones sesquiterpéniques glucosylées. Par contre, un extrait de Lampsane standardisé en acides hydroxycinnamiques s'est montré efficace pour inhiber certaines enzymes (élastase, hyaluronidase. . . ).

  • Titre traduit

    Phytochemical study of Lapsana communis L. (Asteraceae)


  • Résumé

    Nipple-wort (Lapsana communis L. Subsp. Communis, Astéracées) belongs to plant families which have been used formerly in popular medicine in Europe. During the middle of the 20th century, it felt into oblivion. The chemical composition of these plants is poorly known. However, since the renewal interest for the vegetable patrimony and all its potential appliations, some of these plants have been studied. In the case of the Lampsana communis, the hight content of lipids, reported in 1987, has attrated our attention. Our works concerning the chemical composition of the nipple-wort have identified more than 40 products (lipids, terpenes and polyphenolics). Among them, three sesquiterpene lactone glucosides have been discovered for the first time. From our pharmacological studies, it emerges that these sesquiterpene glucosides do not have antibiotic activity against Staphylococcus aureus and Escherichia coli. Furthermore, their cytotoxicities were very low as those of others sesquiterpene lactone glucosides. On the other hand, an hydroxycinnamic acids standardized extract is efficient to inhibit some enzymes (elastase, hyaluronidase. . . ).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (209-7 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 198-209. Liste des publications de l'auteur

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPH-1998-TOUR-3807
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.