Approche énonciative de la rationalité dans la prise de décision sociométrique : (cas d'adolescents d'un groupe-classe en formation alternée)

par Sylvie Gaulier

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Georges Lerbet.

Soutenue en 1998

à Tours .


  • Résumé

    J. L. Moreno (1889-1974), fondateur de la sociométrie, pose le choix sociométrique comme le résultat de la spontanéité-créativité. Par la constellation des choix, l'acteur devient atome social, unité sociale de base. La sociométrie, science de la mesure du social, obéit aux grands principes de la pensée positive. Aborder le choix sociométrique comme une prise de décision mettant en œuvre une rationalité limitée revient à changer de perspective épistémologique. Le choix sociométrique est alors abordé dans une perspective constructiviste. À travers l'énonciation des sujets, le choix sociométrique apparait comme un processus décisionnel. Il intègre un raisonnement non linéaire essentiellement de type abductif avec des mises en rapport analogiques et/ou déductives. La rationalité est limitée dans la mesure où le sujet prend en compte des situations singulières de l'environnement groupal. Il illustre ainsi l'environnement de la prise de décision sociométrique. Enfin le raisonnement abductif montre que le sujet accompagne d'incertitude la construction de la décision. L’atome social morenéen est dans la perspective constructiviste un sujet socio-cognitif. Il élabore à partir de ce qu'il est et de ce dont il dispose ses propres décisions. Il fait appel à un raisonnement heuristique.

  • Titre traduit

    Enonciative approach of the rationality in the sociometric decision-making


  • Résumé

    J. L. Moreno (1889-1974), the sociometry founder sets down the sociometric choice as the result of the spontaneity-creativity. Through the constellation of the choices, the actor becomes a social atom, the basal social unity. The sociometry, the science of the social measure, obeies the main principles of the positive thinking. Taking up the sociometric choice as a decision-making having resort to a limited rationality amounts to change the epistemologist view point. The sociometric choice starts on a constructivist angle. Through the subject statement, the sociometric choice seems like a decision process. It integrates into a non-linear reasoning basically based on abduction thinking with analogic and/or deductive connections. Rationality is limited inasmuchas the subject takes singular situations about the groupal environment into consideration. In this way, it illustrates with the sociometric decisionmaking environment. Finally, the abductif reasoning shows that the subject accompanies with doubts the construction of his decision. The social atom, according to J. L. Moreno, is, in the constructivist perspectives, the cognitive-social subject… It develops his own decision from what he is and what he has the use of. He requires the heuristic reasoning.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (271 f., pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 253-264 (164 ref.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1998TOUR2028
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.