Effets d'une aide ponctuelle sur la perception de soi en fonction du domaine concerné, du contrôle exercé et de l'âge du récipiendaire

par Christine Maintier

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Daniel Alaphilippe.

Soutenue en 1998

à Tours .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une aide efficace est sensée améliorer les performances et éventuellement le bien-être de la personne aidée. On peut se demander si cette amélioration des performances est accompagnée d'une amélioration des perceptions de soi. Deux types de théories permettent d'aborder ce problème : les théories du contrôle et celles concernant la perception de soi, telle la théorie la menace de l'estime de soi de Nadler. Au moyen de six expériences, cette recherche se propose d'observer les effets du niveau d'estime initial et de l'âge de l'aide, ainsi que ceux du type de tache, et du contrôle décisionnel ou instrumental exerce. La première expérience, utilise, pour mesurer les perceptions de soi, une adaptation de l'échelle d'auto-attribution de Pelham & Swann (auto-évaluations sur l'intelligence, l'habileté manuelle, la sociabilité, le charme, la forme physique) et s'adresse à des personnes âgés, résidant en maison de retraite. Elle recherche les effets du contrôle instrumental (aide externe vs autogérée) lors de l'apport d'aide, lors d'une tache de mémoire, les trois expériences suivantes observent chez des sujets de 30 à 45 ans, les effets du type de tache (tache de rapidité manuelle vs tache de résolution d'anagrammes) et du contrôle décisionnel (choix vs absence de choix) lors de l'apport d'une aide. Les deux dernières expériences observent auprès de sujets jeunes à âgés (20 à 90 ans), les effets de l'apport d'aide et du contrôle instrumental (aide externe vs autogérée), lors d'une tache de résolution d'anagrammes. Toutes les expériences, hormis la première, utilisent conjointement une échelle d'auto-évaluation et des échelles plus globales de mesure d'estime de soi (échelle d'estime de soi de Rosenberg, échelle d'estime sociale d'Helmreich & Stapp) et d'auto, efficacité (échelle de Sherer & Maddux). Les résultats indiquent que ce sont les sujets adultes d'estime élevée qui sont les plus menacés par l'aide, particulièrement si celle-ci est apportée lors d'une tache intellectuelle, et si les contrôles décisionnels ou instrumentaux sont absents, en revanche l'aide contrôlée pour des sujets de faible niveau d'estime lors d'une tache manuelle peut améliorer certaines perceptions de soi. Certaines implications pratiques peuvent être envisagées dans le domaine de la formation continue et de la gérontologie.


  • Résumé

    An efficient help must improve the performances and maybe the recipient's well-being. One may rightfully ask whether these improvements go with self-perception improvements. Two major theoretical orientations are employed to approach this problem: control theory and self-perception theory, like threat to self-esteem model (Nadler). By means of 6 experiences, this research examines differents variables: initial recipient's level of self-esteem, recipient's age, task centrality, decisional control, instrumental control. The first experience use to measure self-conceptions, an adapted version of the short saq(self-attributes questionnaire, Pelham & Swann, 1989). Elderly, retired persons, participate in this research. In this investigation we want to examine the contribution of factor instrumental control. The helping task is a memory-task. For the three other experiences, subjects are 30-45 years old. In these experiences we want to examine the contribution of two factors: sort of task (manual task vs task related to intelligence), decisional control (choice vs no choice). Young and old subjects participate in the two final experiences (20-90 years old), and solve anagrams. These experiences examine the contribution of three factors: help, instrumental control (self-managed help vs external help). All the experiences, except the first, use adapted version of differents scales: saq, self-esteem scale (Rosenberg), texas social behaviour inventory (Helmreich & Stapp), self-efficacy scale (Sherer & Maddux). Theses studies find that adults with high self-esteem are threatened by help, especially if the task is related to intelligence, and if they have not decisional or instrumental control. On the other hand, an controlled help can improve some self-perceptions of low self-esteem's subjects, when task is manual. Our empirical findings are relevant for the more effective help in adult education and gerontology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (284 f.)
  • Notes : Thèse non corrigée
  • Annexes : Bibliogr. p. 221-253 (256 ref.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.