Recherche des facteurs psychosociaux des transitions dans les organisations : analyse des processus de rupture dans la reconduction des systèmes sociaux

par Pascal Roussay

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Claude Tapia.

Soutenue en 1998

à Tours .


  • Résumé

    Cette présente recherche vise à définir les origines, le contenu conceptuel et les concepts connexes à la notion de transition, tout en démontrant sa pertinence pour l'approche du changement dans les organisations productives. A partir d'une modélisation des aspects psychologiques et psychosociologiques d'une situation de transition et de l'analyse de trois cas d'organisations, cette recherche tend à démontrer : - premièrement, que l'apparition des transitions se déroule en deux temps. Dans un premier temps, les actions des managers provoquent une situation d'anomie en modifiant les processus de construction des liens sociaux et des identités au travail. Dans un second temps, les acteurs construisent en réponse de nouveaux liens sociaux autour d'un projet collectif de changement social revendiqué en terme de reconnaissance d'identité. - deuxièmement, que le recours au concept de transition permet à la fois d'apprécier les capacités d'adaptation d'une organisation sur le plan social, et de révéler dans certains contextes organisationnels une rationalité de l'action individuelle et collective fondée sur la quête d'identité et l'accomplissement de soi, s'inscrivant en rupture avec le modèle de relations sociales propose par l'organisation.


  • Résumé

    This study aims at defining the content of the concept of transition, the concepts related to it, and at demonstrating the relevance of this concept with regard to the study of change in productive organisations. Based on a patterning of the psychological and psycho-sociological aspects of a situation of transition, and on the analysis of three firms, this research proves that; 1- the appearance of transitions develops in two stages: in a first stage, the behaviours of the managing directors create a situation of deconstruction of social links and identities in the working environment. In a second stage, the wage-earners react by building up new social links focused on a collective project of social change, presented in terms of an acknowledgement of identity. 2- Resorting to the concept of transition enables to measure the capacities of a firm to adapt on the social level, and in certain cases to reveal a rationality of the individual and collective action based on the quest for identity and coming under the form of a rupture with the model of social links proposed by the firm.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (306 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p 288-295 (65 ref.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.