Le roman historique en Equateur : 1890-1990

par Teresa Gutiérrez

Thèse de doctorat en Études latino-américaines

Sous la direction de Ève-Marie Fell.

Soutenue en 1998

à Tours .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le corpus de cette recherche est constitue de trois romans dont la qualité de romans historiques ne peut, à notre sens, être contestée : "Relacion de un veterano de la independencia" (1891) de Carlos R. Tobar, "Maria Joaquina en ta vida y en la muerte" (1976) de Jorge Davila Vasquez et "Mientras llega el dia" (1990) de Juan Valdano. Etant donné que le roman historique incorpore l'histoire et la fiction, c'est un double processus de décodage qui nous est imposé : tout d'abord celui de l'écriture face à l'univers historique évoqué : la guerre d'indépendance équatorienne, pour ce qui est de "Relacion de un veterano de la independencia" et de "Mientras llega el dia", et la dictature d’Ignacio de Veintemilla (1876-1883) pour "Maria Joaquina en la vida y en la muerte". Mais aussi celui de cette même écriture par rapport au contexte contemporain au romancier : Carlos R. Tobar est un auteur de la fin du XIXème siècle alors que Jorge Davila Vasquez et Juan Valdano sont, eux, de la seconde moitié du XXème siècle et donc nos contemporains. Lors de l'adoption de notre méthodologie nous avons eu recours aux diverses théories rendant compte du texte narratif comme discours signifiant : la critique sémiotique, la critique génétique, la sociocritique. Cette recherche se donne pour objectif l'analyse textuelle du roman historique équatorien de 1890 à 1990 et non pas l'analyse comparée avec d'autres romans historiques latino-américains. Au terme de cette étude nous pouvons constater l'existence de trois représentations historiques différentes sous le dénominateur commun d'une quête de l'identité nationale.


  • Résumé

    The corpus of this research is made of three historical novels: "Relacion de un veterano de la independencia" (1891) by Carlos R. Tobar, "Maria Joaquina en la vida y en la muerte" (1976) by Jorge Davila Vasquez and "Mientras llega el dia" (1990) by Juan Valdano. Since the historical novel includes history and fiction, a double decoding process has been needed: firstly, the writting regarding the evoked historical universe -the ecuadorian independence war in "Relacion de un veterano de la independencia" and "Mientras llega el dia", as well as the Ignacio de Veintimilla's dictatorship (1876- 1883) in "Maria Joaquina en la vida y en la muerte"-; and secondly, the writting related to the novelist's context -Carlos R. Tobar is an author of the end of the XIXth century, Jorge Davila Vasquez and Juan Valdano are both of the second half of the XXth century, that means our contemporaries-. While adopting the methodology we called upon diverse theories which approach the narrative text as a significant speech: the thematic critique, the structural approach, the narratological study, the semiotic critique, the genetic critique, the social critique. The objective of this research is the textual analysis of the historical ecuadorian novel from 1890 to 1990; it is not then a comparative analysis with other latin-american historical novels. At the end of this study we can confirm the existance of three different historical representations under the common denominator of a national identity search.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (509 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 484-509 (252 ref.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.