Lidar bistatique module en detection sous-marine : etude physique, modelisation et simulation

par JEAN-PIERRE LAGAYE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de JACQUES RICHOU.

Soutenue en 1998

à Toulon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La detection d'objet a partir d'un systeme lidar fonctionne de la facon suivante. Une source laser emet une impulsion de forme connue en direction d'une cible qui en reflechit une partie vers un recepteur. L'analyse de l'echo permet d'estimer certains parametres de la cible. Dans un milieu fortement diffusant, tel que le milieu marin, ce signal s'accompagne d'un bruit de retrodiffusion provenant des particules en suspension du milieu. Dans cette these nous etudions un nouveau systeme de detection capable de reduire la puissance du signal retrodiffuse afin d'ameliorer le rapport signal sur bruit. Le systeme que nous proposons est un lidar bistatique qui genere une impulsion lumineuse de courte duree modulee en amplitude. Cette technique est l'association d'une methode radar avec un systeme lidar. Afin d'etudier le comportement d'un tel systeme dans le milieu marin, un simulateur numerique base sur le maillage spatial du milieu a ete realise. Cet outil permet de valider l'approche theorique proposee en montrant que contrairement a l'echo issu de la cible, le signal retrodiffuse perd l'information sur la frequence de modulation. Ces resultats theoriques sont verifies en laboratoire a l'aide d'un prototype lidar monostatique. Le systeme est constitue d'une diode laser (emetteur) et d'une fibre optique modelisant le caractere retrodiffusant du milieu marin. La detection de l'echo module peut etre realise en effectuant une analyse temps-frequence du signal recu. Parmi les differentes methodes existantes (fourier, gabor, ondelettes), nous avons choisi l'analyse par ondelettes qui semble la mieux adaptee au probleme.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 162 p.
  • Annexes : 94 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH-SCI/1998TOUL11
  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.