Effets de taille et de contrainte dans des systemes magnetiques epitaxies au/co et fe#xmn#1##x/ir : etude par microscopie electronique en transmission

par HELENE ARDHUIN

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de MARIE JOSE CASANOVE.

Soutenue en 1998

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans les couches minces magnetiques, l'importante contribution des surfaces par rapport au volume fait apparaitre des proprietes magnetiques originales. Ces proprietes trouvent leur origine dans la modification de l'organisation atomique locale induite par les effets de taille et la contrainte epitaxiale. La determination de la microstructure de couches magnetiques ultra minces et de ses inhomogeneites est donc essentielle pour interpreter la relation entre structure et magnetisme a l'echelle nanometrique. Pour cette etude nous avons privilegie la microscopie electronique en transmission qui permet de sonder tres localement les proprietes tant structurales que chimiques et electroniques. Nous avons etudie deux types de systemes magnetiques : des sandwichs au/co/au et des multicouches fe#xmn#1##x/ir dans au/co/au, la couche cobalt de 0,8 nm d'epaisseur presente une anisotropie magnetique perpendiculaire. L'analyse structurale a revele la croissance en ilots de co et permis d'etablir un lien entre les defauts structuraux du buffer et les centres de piegeage des parois magnetiques. L'etat de deformation de la couche magnetique a egalement ete caracterise. Les alliages fe#xmn#1##x presentent des transitions structurales et magnetiques intimement liees. Nous avons etudie le comportement structural de ces alliages en epitaxie sur l'iridium et pour des teneurs en fer 0,3 < x < 0,9. Nous avons observe des modifications du diagramme de phase (en composition et en temperature) ainsi qu'un effet particulier de mise en ordre entre deux phases pour x = 0,9. La spectroscopie de perte d'energie des electrons a mis en evidence la segregation de mn dans la couche d'alliage et l'augmentation du moment magnetique du fer a la traversee de cette couche. Cette augmentation a ete attribuee a l'effet de segregation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 P.
  • Annexes : 185 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1998TOU30271
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.