Fonctions separement solutions d'une equation aux derivees partielles elliptique

par JEAN-MARC HECART

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de THANH VAN NGUYEN.

Soutenue en 1998

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objet principal de cette these est de donner des resultats du type theoreme de terada et theoreme de siciak-zahariuta (ces deux theoremes sont des generalisations du celebre theoreme de hartogs sur les fonctions separement holomorphes) pour les fonctions qui sont separement solutions d'une equation aux derivees partielles elliptique. Pour cela on aura besoin d'une serie de resultats preliminaires sur certaines fonctions extremales et de differentes notions de regularite. Ces resultats, dont plusieurs presentent un interet propre, sont exposes dans la premiere partie avec d'autres resultats connexes : notamment, sur l'invariance de certaines conditions polynomiales pluriharmoniques par des applications holomorphes et sur l'invariance de la l-regularite (i. E. Regularite par rapport a la fonction de green pluricomplexe) dans les espaces analytiques par des applications holomorphes entre espaces analytiques. On introduit et etudie une fonction extremale relative pour les fonctions solutions d'une equation aux derivees partielles elliptique a coefficients constants. En particulier, on caracterise les ensembles reguliers pour cette fonction a l'aide d'une condition polynomiale et on obtient aussi un theoreme des deux constantes pour les fonctions solutions d'une equation aux derivees partielles elliptique a coefficients constants. Cette etude nous permet dans la deuxieme partie de donner une version des theoremes de terada et siciak-zahariuta pour les fonctions separement solutions d'une equation aux derivees partielles elliptique a coefficients constants qui generalisent les resultats existants.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 58 P.
  • Annexes : 51 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1998TOU30203
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.