Les processus socio cognitifs dans la construction d'un referentiel commun. Etude des modalites d'ajustement des representations en situation d'interaction verbale a distance entre les superviseurs et le chef de salle dans les centres de la navigation aerienne

par LYDIE LASSERRE SORIA

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Bernard Pavard.

Soutenue en 1998

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'amenagement ergonomique des situations de travail, passe de plus en plus par la conception d'aides a l'activite de communication. Les modeles sous-jacents integrent les avancees de la pragmatique de la communication, et notamment les approches issues du courant de la cognition distribuee. Ces modeles prennent en compte le fonctionnement cognitif de l'homme et ses modes d'interaction avec l'environnement. Cette voie est actuellement exploree dans differents domaines. Dans le controle aerien, le stripping electronique constitue un artefact de la representation du controleur radar et permet au controleur organique, d'inferer les connaissances et les intentions de son collegue. En conception simultanee, les outils de type groupware offrent des moyens de transmission et de traitement asynchrone de l'information. Les dimensions synchrone et a distance impliquent le maintien de la relation interindividuelle. En effet, les modeles de la cognition sociale mettent en evidence l'importance des processus socio-cognitifs, pour la construction de connaissances communes. Pour explorer cette voie, nous travaillons a partir d'une situation reelle d'interactions verbales a distance. Le domaine est celui de la supervision des systemes techniques du controle aerien. Nous etudions les modalites d'ajustement socio-cognitives des representations. Les communications entre les techniciens et les exploitants des systemes servent de support a cette etude. La methodologie combine une analyse de contenu a une analyse diachronique des echanges verbaux. Les resultats montrent que les modes de mise en parallele et de superposition des informations permettent de partager des elements de representations, tandis que le mode de confrontation de l'information permet la construction d'une tierce representation. Un mecanisme d'echange de points de vue individuels est a l'origine de cette construction. L'amenagement de la situation de travail passe alors par la conception d'un support a la confrontation des representations. Ces resultats ouvrent une perspective d'etude et de recherche en matiere de communication homme-homme mediatisee, en mettant en avant la difference entre les modalites du partage de l'information et celles du traitement collectif de l'information.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 P.
  • Annexes : 106 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1998TOU30145
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.