Exploitation quantitative des spectres de pertes d'energie d'electrons par parametrisation

par ABDELAZIZ AITOUCHEN

Thèse de doctorat en Physique - Chimie

Sous la direction de Yolande Kihn.

Soutenue en 1998

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La spectrometrie de pertes d'energie d'electrons (eels) couplee a la microscopie electronique en transmission, permet d'atteindre des informations d'ordre chimique, structural et electronique a l'echelle nanometrique. La quantification de l'analyse chimique elementaire passe par l'extraction des signaux caracteristiques des spectres eels. Une alternative a ce mode d'exploitation est de developper une methode de reconstruction numerique des spectres en considerant que les spectres sont le resultat de la convolution des divers processus de diffusion elastique et inelastiques mis en jeu par les electrons a la traversee des echantillons. Les modeles representatifs de chaque type de diffusion sont soit des modeles theoriques (fonction de drude pour les excitations collectives des electrons de valence) soit des modeles deduits de l'experience (modele des excitations des electrons atomiques 1s). Reconstruire un spectre consiste a determiner un ensemble de parametres permettant un ajustement precis des spectres calcules aux spectres experimentaux. Le controle de l'ajustement de ces parametres est assure par une methode numerique de minimisation (methode de moindres carres non lineaire). Cette methode de reconstruction des spectres a ete testee sur des materiaux modeles (bore metallique, carbone amorphe, graphite) et appliquee a l'analyse chimique elementaire de ceramiques de la famille bcn, pour lesquelles les elements bore, carbone et azote sont caracterises par les seuils d'excitation k. Elle permet notamment de prendre en compte les effets de diffusion multiple en fonction de l'epaisseur des echantillons d'une part, et de s'affranchir des problemes de recouvrement des seuils d'autre part. A partir des spectres modelises, donc exempts de bruit, une limite de detection pour les elements minoritaires a ete definie, independamment des conditions d'acquisition des spectres.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 142 P.
  • Annexes : 98 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1998TOU30126
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.