Hetreogeneite de la reproductivite foliaire et du stock des elements mineraux en foret de sumatra, indonesie

par PAMUJI LESTARI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Yves Laumonier.

Soutenue en 1998

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En 1997, les forets denses humides de plaine indonesiennes n'existent pratiquement plus, sous forme primaire. A basse altitude, la foret sur sol bien draine a ete la plus touchee. Le seul espoir de pouvoir conserver un maximum de la grande biodiversite de ces ecosystemes est d'arriver a une gestion soutenable des forets en cours d'exploitation. Les amenagements et plans de gestion futures necessitent une meilleure connaissance de la productivite et du cycle des elements mineraux au sein de ces ecosystemes. Les etudes actuelles sont toujours difficiles a extrapoler en raison des petites surfaces inventoriees mais aussi parce que l'immense heterogeneite structurale de ces types forestiers doit se retrouver egalement dans le fonctionnement de la foret elle meme. Une etude la variabilite de la productivite foliaire et du stock des elements mineraux est conduite pour deux sites a geologie et topographie tres differentes. Les mesures ont ete effectuees pour les parties aerienne (arbres, litiere fraiche, litiere et precipitations sous foret) de l'ecosysteme et pour le sol au cours des saisons, et repetees sur deux annees. Sur relief peu accidente, quatre stades dynamiques sont etudies. Sur terrain accidente, on s'interesse par contres a quatre facies differents qui viennent se rajouter a la dynamique forestiere : foret riveraine, foret sur bas de pente, pente et crete. En ce qui concerne la productivite foliaires, les resultats montrent qu'elle est la plus forte sur relief peu accidente (7. 89 t/an), par rapport a la productivite sur terrain accidente (6. 46 t/an), ou en foret riveraine (5. 76 t/an). Sur relief peu accidente seulement, on trouve une productivite foliaire plus elevee en saison seche qu'en saison humide. En ce qui concerne le stock d'elements mineraux de chaque partie de l'ecosysteme, statistiquement, on ne trouve guere de difference, mais on peut faire les observations suivantes. En saison seche, pour les arbres, les feuilles fraichement tombees et la litiere, on trouve une plus grande quantite d'azote sur relief faible, alors qu'en saison humide, c'est sur relief accidente qu'il est le plus important. Le phosphore est en quantite maximum dans la foret riveraine en saison seche : en saison humide, il varie avec les types forestiers. Le potassium des arbres et du materiel fraichement recolte a une valeur maximum sur relief peu accentue en saison seche, sur relief accidente en saison humide. Le calcium, a l'exception des arbres, est le plus abondant en foret riveraine quelle que soit la saison. Dans les precipitations sous foret et dans le sol, le magnesium est plus abondant quelle que soit la saison, il est tres variable dans les autres compartiments du cycle. Nos resultats concernant la productivite des feuilles, dans les differents types de foret, sont comparables a ceux des etudes precedentes sur les forets ombrophiles tropicales en general. Le stock d'elements mineraux s'avere tres variable en fonction de la topographie, de la saison et du type de foret.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 153 P.
  • Annexes : 127 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1998TOU30107
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.