La gestion des espèces ligneuses dans l'approvisionnement en énergie des populations : cas de la zone soudanienne du Mali

par Didier Bazile

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Monique Pastor-Barrué.

Soutenue en 1998

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Une étude largement fondée sur les méthodes de l'ethnoscience permet de souligner l'apport des sciences sociales et humaines à l'écologie, la foresterie et l'agronomie dans une optique de géographie tropicale pour comprendre les rapports entre l'homme et son milieu. Le Mali est dépendant à 91% du bois de feu et du charbon de bois pour son approvisionnement énergétique. Une déforestation en auréole autour des principales villes a tout d'abord conduit les chercheurs à s'intéresser à ces centres urbains. Mais, le taux élevé d'accroissement démographique modifie fortement les densités de population en milieu rural. L'évolution des systèmes agraires devient alors déterminante pour la satisfaction des besoins en énergie. L'approvisionnement des villes en combustible ligneux a donc progressivement basculé vers une analyse de la capacité de production du milieu rural. Afin d'appréhender les pratiques paysannes et leurs centres de décision, la recherche se situe aux différents niveaux de l'organisation de la société. Une analyse à partir d'échelles emboîtées constitue l'ossature de la méthodologie pour définir un cadre spatial opératoire de collecte d'informations et d'interprétation de faits. Élaboration d'indicateurs et démarche systémique permettent de dresser une typologie des systèmes agraires à l'échelle régionale, de comprendre les processus d'accès et de gestion de la ressource ligneuse sur le terroir puis, d'expliquer les stratégies d'évolution des exploitations agricoles. Un modèle d'aide à la décision propose des règles de gestion de l'agrosystème villageois qui intègre les résultats obtenus aux différentes échelles en s'appuyant sur trois principes. La consommation de bois de feu en milieu rural augmente avec la disponibilité de la ressource et l'éclatement de la grande famille africaine. La jachère constitue un potentiel énergétique (1,5 m3/ha/an) à valoriser dans l'assolement sous forme de taillis à très courte rotation. Enfin, le parc arboré est un réservoir de bois épars méconnu. Une réflexion sur la rationalisation de la dispersion des arbres permettrait d'aboutir à des aménagements linéaires conciliant agriculture, élevage et foresterie. L'approvisionnement urbain doit s'orienter vers une gestion durable, décidée à l'échelle de la commune rurale sur la base du solde de bois disponible et de la volonté de le commercialiser pour accéder à des revenus accrus.

  • Titre traduit

    Management of species for domestic fuel-wood supplying : a case study in southern Mali (West Africa)


  • Résumé

    Social sciences can contribute a great deal to better understanding the subtle relationship between mankind and its environment: "ethnoscience" has proven to be an invaluable tool when tackling issues related to ecology, forest sciences and agronomy in a tropical environment. In Mali, fuel supply depends on firewood to the rate of 91%; charcoal clearing usually occurs round about the main towns, which have been studied first. As population growths rapidly in the country, so does demand for fuel. Supplying towns with fuel depends on the evolution of farm systems and their productive capacity, which were worth analyzing. This research deals with the structure of society, the way the farmers act, where and how decisions are made. According to a scaling-up methodology and a systemic approach, data was gathered and processed in a suitable spatial framework. In addition, a range of indicators was set up to help model a regional land system typology. The main purpose was an attempt to understand how farmers have access to and manage fuel resources, as well as to explain the strategy of the farm units. A decision-making model with regard to "agrosystem" management has been proposed based on the data collected at the various working scales. This model is based on three major established facts. First, fuel-wood consumption increases as a function of availability of fuel resource, and according to the grade of dispersal of the large African family. As they form a valuable energy supply of 1,5 m3/ha/year, fallow fields should be used as a very short rotation copse inside the rotation system. In addition, the rural landscape known as "tree park" represents an unused stock of scattered fuel, and the traditional "tree park" scattered structure should be rationalized and converted into a linear system, more suitable for farming, cattle breeding and forest. Town fuel supply should be changed to a long-term, sustainable management process which should be administrated at the community, with a goal to trade any potential stock surplus for increased revenues.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (452 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 1615
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.