Clinique de la signification phallique

par Nicole Guey

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Marie-Jean Sauret.

Soutenue en 1998

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Quelle est la pertinence clinique du concept de phallus aujourd'hui ? Telle est la question qui oriente notre recherche. Freud isole l'axiome de la psychanalyse en construisant la thèse du phallicisme de l'inconscient qu'il systématise en 1923. Il fonde cette thèse sur la découverte du primat phallique dans l'organisation génitale infantile. L'inconscient n'écrit pas la différence des sexes. Partir de ce qui fonde cet axiome de la psychanalyse, envisager les points de butée cliniques qu'il comporte déjà pour Freud lui-même et ses contemporains et considérer les avancées qui se sont produites grâce à la relecture par Lacan de ce concept constitue l'objet de ce travail. L'opérativité du concept de phallus dans la clinique est abordé par le biais d'une méthodologie basée sur l'étude de cas d'enfants et d'adultes. Une clinique différentielle avec le phallus s'en déduit, qui non seulement permet d'interroger la structure du sujet dès l'entrée en analyse mais qui conduit aussi à inscrire et ordonner dans le déroulement de la cure les moments de rencontre du sujet avec la castration, sa signification et enfin de repérer la mise en fonction dans l'ordre symbolique des opérateurs logiques décrit par Lacan comme : le phallus, l'autre, le pénis, l'objet. . . L'interrogation minutieuse de la signification phallique conduit à envisager ce qu'il en est de la jouissance dite phallique et par la suite des jouissances et à concevoir un au-delà du phallus. L'au-delà du phallus ainsi que la non-complétude de l'autre ne peuvent être envisagés que si les coordonnées qui fondent le concept de phallus ont été posées. C'est une mise à plat du phallus que nous proposons, avec pour fondement la prise en compte de l'affirmation du non-rapport sexuel. Dans cette thèse nous passons d'une problématique de la castration à une clinique de la jouissance, une clinique du réel.

  • Titre traduit

    The clinic of the signification of the phallus


  • Résumé

    What is the clinical pertinence of the concept of the phallus today? This is the question that will direct our research. Freud isolates the axiom of psychoanalysis by constructing his thesis on the phallicism of the unconscious, which he systematizes in 1923. He founds this thesis on the discovery of the primacy of the phallus in the infantile genital organization. The unconscious does not inscribe the difference of the sexes. The object of this work is to start with what founds this axiom of psychoanalysis in order to see what obstacles it gives rise to in the clinic, which were already encountered by Freud and his contemporaries, and then to consider the advances made possible by Lacan's rereading of this concept. The objectivity of the concept of the phallus in the clinic is approached through a methodology based on cases studies of children and adults. A differential clinic based on the phallus can be deduced, which not only permits us to pose the question of the structure of the subject at the very beginning of an analysis, but also leads to the inscription and ordering during the cure of moments when the subject encounters castration and its signification and finally to the location, within the symbolic order, of the logical operators described by Lacan: phallus, the other, the penis, the object. . . A thorough investigation of phallic signification lead to the question of phallic jouissance and subsequently of the jouissances and thus to the conception of what there may be beyond the phallus. This other side of the phallus as well as the non-completion of the other can be considered only if the coordinates which found the concept of phallus have been posed. What we propose is a flattening of the phallus founded on the affirmation of the sexual nonrelation. In this dissertation we go from the problematic of castration to a clinic of jouissance, a clinic of the real.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (367 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 343-355

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.