Acquisition de l'orthographe du CE2 à la Quatrième : le cas des homophones de /se/

par Alain Delsol

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jacques Fijalkow.

Soutenue en 1998

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    L'objet de cette recherche est d'étudier comment des enfants acquièrent une partie de la langue : les homophones de /se/ (ses, ces, c'est, s'est, sais, sait). Le but est de mettre en évidence les procédures sous-jacentes mises à l'œuvre par les scripteurs lors d'une tâche d'écriture. La méthodologie est la suivante, un échantillon de 770 sujets du CE2 à la 4ème effectue la même tâche d'écriture : une dictée à trous dont les items-cibles sont les homophones de /se/. L'objet d'étude est caractérisé par trois catégories grammaticales distinctes : les modalités nominales "ses/ces", le présentatif "c'est" et les modalités verbales "s'est/sais/sait". Les erreurs entre ces trois catégories permettent d'évaluer le degré de confusion du scripteur. La partie théorique de l'étude s'appuie, d'un point de vue linguistique, sur la théorie du plurisystème graphique de l'orthographe du français et, d'un point de vue psychologique, sur l'approche constructiviste. La partie empirique est composée de deux parties. Une étude transversale compare les productions des enfants à deux moments de l'année scolaire (un pré-test en novembre et un post-test en juin). L'analyse des productions écrites montre comment les apprenants développent une compétence orthographique, pour les homophones de /se/. Les erreurs produites par les enfants caractérisent des groupes de scripteurs, des plus confus jusqu'aux groupes en bonne voie de maîtriser l'orthographe de ces homophones. Une étude longitudinale suit pendant quatre mois, 210 enfants extraits de l'échantillon. L'analyse des résultats de leurs productions écrites montre l'existence d'un lien entre les procédures mise en évidence dans l'étude transversale. Les conclusions de ce travail permettent de formuler des hypothèses dans le champ de la psycholinguistique et de la didactique.

  • Titre traduit

    Acquisition of spelling between year 4 and year 9 : the case of the homophones of /se/


  • Résumé

    The purpose of this enquiry is to study how children acquire one part of the language: the homophones of /se/ (ses, ces, c'est, s'est, sais, sait). The aim is to reveal the underlying procedures worked out by the scripters doing a writing task. Here is the followed methodology: a sample of 770 pupils aged 7 to 14 (year 4 to year 9) does the same writing task: a blank-filling dictation in which the targets are the homophones of /se/. The main item is characterized by three distinct grammatical categories: the nominal modalities "ses/ces", the presentative "c'est" and the verbal modalities "s'est/sais/sait". The mistakes between those three categories enable to evaluate the scripter's degree of confusion. The theoretical part of the study relies, from a linguistic point of view, on the theory of the French graphic plurisystem and, from a psychological point of view, on a constructivist approach. The empirical part is made of two chapters. A transversal study compares the productions of the children at two different moments of the school-year (a pre-test in November and a post-test in June). The analysis of the written productions shows how the learners develop an orthographical competence for the homophones of /se/. The mistakes made by the children characterize different groups of scripters, from the most confused, up to other groups in good way to master the spelling of these homophones. A longitudinal study follows during four months, 210 children extracted from the sample. The analysis of the results of their written productions shows the existence of a link between the procedures revealed by the transversal study. The conclusions of this research enable one to formulate several hypotheses in the fields of psycholinguistics and didactics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (333, 131 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?