Jules Silvestre, un soldat en Indochine, 1862-1913 ou La diffusion de l'idée coloniale

par Serge Dubreuil

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Danielle Domergue-Cloarec.

Soutenue en 1998

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Jules Silvestre est né à Rochefort, ville de la marine, en 1841. Il s'engage dans l'infanterie de marine et fait sa carrière en Indochine, dans l'administration des affaires indigènes. Après avoir servi en Cochinchine de 1862 à 1883, il devient directeur des affaires civiles et politiques au Tonkin, pendant la conquête. Peu attiré par la vie coloniale au début de sa carrière de soldat, il s'intéresse de plus en plus aux problèmes de la colonisation qu'il découvre en occupant de multiples fonctions administratives. Il écrit beaucoup, et quand il revient en France en 1886, il s'occupe activement de la société de géographie de Rochefort dont l'objectif avoué est de diffuser l'idéologie coloniale en Charente-Inférieure. A Paris, l'École des sciences politiques lui offre une chaire pour enseigner le droit annamite ; il l'occupera jusqu'en 1913. L'étude de ce cas montre les difficultés rencontrées par les Français pour mettre en place des structures administratives nouvelles. Elle permet également de comprendre l'évolution d'un homme face au phénomène de la colonisation. D'abord indifférent, il devient un acteur passionné par sa mission et bientôt un propagandiste de l'idée coloniale. L'Indochine occupera toute la vie de cet homme. Pendant vingt-quatre ans sur place, puis pendant vingt-sept ans en France, il se consacrera à cette partie de l'empire colonial français.

  • Titre traduit

    Jules Silvestre, a soldier in Indochina, 1862-1913 or The diffusion of colonial will


  • Résumé

    Jules Silvestre was born in 1841 in Rochefort, a western coastal naval town of the French royal navy. After joining the marines as an infantry man, he made a career for himself in Indochina where he served as an administrator of local affairs. From 1862 to 1883, he went on serving in Cochin-China. Then he was appointed to be the head of civilian and political affairs in Tonkin. Though he wasn't much attracted by colonial life at the very beginning of his career, he became more and more involved in the issues of colonization which he discovered by virtue of his various and numerous offices in the state service. His written works attest to the involvement in his duties. Back to France in 1886, he has then in charge of the local society of geography of Rochefort, the avowed object of this society being the circulation of the colonial ideology in Lower-Charente department. In Paris, he was offered a chair by the Political sciences college, of Annamese customory and statute law. He held this charge until 1913. Going into j. Silvestre's case shows how the French had to meet with difficulties before he could settle new administration structures. Moreover, from the study of this case we may understand how J. Silvestre came on a long way in his ideas of colonization. Initially unconcerned, he later became fascinated by the importance of the mission and acted as an eager propagandist of the colonial idea. For 24 years he lived and worked in those far-off countries, then for 27 years he taught in France; J. Silvestre devoted his whole life to his mission in Indochina, part of the French colonial empire.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par [Atelier national de reproduction des thèses] à [Lille]

Jules Silvestre, un soldat en Indochine, 1862-1913 : ou la diffusion de l'idée coloniale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (925 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par [Atelier national de reproduction des thèses] à [Lille]

Informations

  • Sous le titre : Jules Silvestre, un soldat en Indochine, 1862-1913 : ou la diffusion de l'idée coloniale
  • Détails : 2 vol. (925 p.)
  • ISBN : 2-284-01175-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [749]-823. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.