Parcours d'artistes ou le talent en questions : la reconnaissance et l'artiste en Midi-Pyrénées

par Martine Azam

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Anne Sauvageot.

Soutenue en 1998

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Ce travail porte sur la manière dont se construisent les distinctions entre artistes dans l'accès à la reconnaissance. Il prend pour cadre la Région Midi-Pyrénées et pour sujets, les artistes plasticiens qui y vivent et y travaillent. L'on cherche à comprendre comment les artistes produisent des parcours qui entretiennent une distance plus ou moins grande avec le circuit de qualification dominant. L'analyse socio-historique de la vie artistique régionale révèle deux mondes de l'art -l'un traditionnel, l'autre contemporain- et, pour chacun, un type de parcours correspondant. Si les caractéristiques de ces deux mondes sont assez proches des analyses conduites par R. Moulin à un niveau national, l'analyse à l'échelle d'une région révèle l'existence d'une zone intermédiaire dont la nature est ambigüe. Les formes d'organisation particulières de cet entre-deux, et l'usage spécifique que ces artistes en font, montrent qu'il est un monde en gestation. Après avoir abordé le problème de la construction de la reconnaissance comme résultat d'une construction collective, le deuxième versant se consacre à la reconnaissance comme processus auquel participe l'artiste. L'analyse s'attache alors à décrire les procédures par lesquelles les artistes entrent en contact avec les professionnels de l'art. La question de la reconnaissance ainsi posée place l'artiste au premier rang des médiateurs de l'œuvre et montre de quelle manière il participe à la construction collective du talent qu'on lui prête.

  • Titre traduit

    Artists' careers or questioning talent : recognition and artists in Midi-Pyrenees


  • Résumé

    This work deals with the way distinctions are made between artists in gaining recognition. Its scope is the Midi- Pyrenees and the main characters are the artists living and working in this region. We will try to understand how artists build up careers which keep a more or less important distance with the dominant qualification circuit. The socio-historical analysis of the regional artistic life reveals two art worlds - a traditional one and a contemporary one - and for each of them a corresponding type of career. If the characteristics of these two worlds are close enough to the analyses made by r. Moulin on a national scale, the analysis at a regional level shows that an intermediary zone exists the nature of which is ambiguous. The specific forms of organization of this in-between area and the specific use made of it by the artists show that it is an evolving world. After dealing with the problem of the construction of recognition as a result of a collective build-up, the second part is dedicated to the recognition as a process in which the artist participates. The analysis aims at describing the procedures by which the artists get into contact with art professionals. The question of recognition thus posed ranks the artists among the work's first mediators and shows the way in which they participate in the collective construction of the talent attributed to them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (466 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.