Le temps dans les décisions d'organisation du travail d'ateliers : contribution au principe de planification située pour l'aide au pilotage des productions manufacturiéres

par Elyeth Tremblay

Thèse de doctorat en Ergonomie

Sous la direction de Jean-Marie Cellier.

Soutenue en 1998

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette recherche en ergonomie concerne le pilotage des productions manufacturières. La complexité de ces systèmes suppose un pilotage reparti sur plusieurs décideurs. Pour assurer la cohérence des décisions, des outils de planification ont été développés. Ces outils sont satisfaisants pour gérer les stocks et les données techniques et commerciales, mais pas pour organiser le travail des ateliers. Actuellement, ce problème est traité en calculant un plan de travail complet (ordonnancement) que l'atelier doit exécuter. Or, ce plan ne peut être suivi du fait du dynamisme de la situation. Une autonomie décisionnelle au niveau de l'atelier est donc nécessaire. Pour assurer simultanément la cohérence et l'autonomie décisionnelles, nous introduisons le principe de planification située. L'idée est de donner à l'atelier, à travers un plan de travail incomplet, une autonomie décisionnelle cadrée. Le but des outils de planification associés à ce principe serait d'aider à gérer cette autonomie. Sous ce principe, cette recherche développe le versant autonomie décisionnelle. Nous traitons des caractéristiques temporelles des événements de la situation courante utilisées dans les décisions de l'atelier pour organiser le travail. Les décisions de l'atelier sont analysées sur la base d'entretiens avec des responsables d'atelier en simulation d'organisation du travail. Pour réaliser leur tache, les sujets n'élaborent pas un ordonnancement, mais des décisions qui conduisent à une répartition temporelle grossière du travail à faire, certaines dépendant de l'occurrence d'événements spécifiques. Les décisions varient selon le contexte décisionnel. 90% d'entre elles reposent sur des événements survenant dans l'atelier ou son environnement. Les caractéristiques temporelles associées sont l'occurrence, la durée, l'ordre relatif, la fréquence et la localisation temporelle, cette dernière étant majoritaire. Elles varient selon les décisions prises et le contexte décisionnel. Ces résultats interrogent d'une part la façon dont est actuellement traité le problème de l'organisation du travail d'ateliers et montrent d'autre part l'insuffisance de la représentation du temps sous- jacente aux modèles de planification. Au niveau pratique, ils conduisent à une réflexion sur les outils d'aide en termes d'espace problème.

  • Titre traduit

    Time in job organisation decisions in workshops : a contribution to the principle of situated planning to support the design of aiding tools for manufacturing process control


  • Résumé

    This research in ergonomics applies to the control of manufacturing processes. Their complexity assumes that their control is shared by several decision makers. Planning tools have been developped to ensure coherence in decision making. Whilst they work with stock keeping and the handling of technical and commercial data, they prove unsatisfactory for the organisation of work in workshops. For the moment, this problem is being dealt with by working out a complete plan (scheduling of jobs) that has to be followed by the workshop operators, however, due to the situation dynamism, such plans can't be fulfilled. It is therefore necessary to give decision autonomy to the workshop. In order to simultaneously ensure decision coherence and autonomy, we have introduced the concept of situated planning. The idea is that autonomy should be given within a frame via an incomplete plan. The planning tools associated with this concept should be an aid to the managing of this autonomy. Based on this concept, this research focuses on decision autonomy. We deal with the temporal characteristics of events arising from the current situation, these characteristics being taken into account by the workshop in its work organisation. Workshop decisions are analysed on the basis of interviews of workshop heads in work organisation simulation conditions. To perform their task, instead of elaborating a scheduling, the workshop heads conceive such decisions enabling a coarse temporal distribution of the work to be done, some of them depending on me occurrence of specific events. Decisions vary according to the current situation. 90% of them are linked up with events occurring within the workshop or its wide environment (customers, carriers, etc. ). The temporal characteristics of these events are occurrence, duration, order, frequency and temporal location, the latter being the major one. These characteristics depend on the elaborated decision and on the situation. The results raise the question about the way the problem of the work organisation in workshops have been handled up to now and at the same time they show the limits of temporal representation traditionally underlying planning models. At a more pragmatic level, the results lead to a re-thinking over planning decision aids in terms of problem space.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (293 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. (244 réf.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Annecy-le-Vieux). Bibliothèque de Polytech'Annecy-Chambéry, site d'Annecy.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T P1998/1
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.