Meurtre psychotique et psychanalyse

par Michèle Prim

Thèse de doctorat en Psychopathologie

Sous la direction de Marie-Jean Sauret.

Soutenue en 1998

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    - En quoi le meurtre psychotique concerne-t-il la psychanalyse ? - Le psychotique peut-il tuer par hasard ? Le meurtre psychotique n'est pas contingent dans ses éléments constitutifs, dans ses conditions de déclenchement ; mais le déclenchement est contingent en tant qu'il est soumis à une "mauvaise rencontre". - Le meurtre psychotique est la réalisation d'un fantasme. - Repérage du concept de fantasme dans ses rapports avec les structures névrotiques perverses et psychotiques. - Le délire pourrait expliquer le pas qui va du fantasme psychotique à l'effectuation du meurtre. - Fonction du fantasme psychotique d'une part, d'autre part, logique du délire à partir du meurtre comme aboutissement. - Étude différentielle des meurtres dans la névrose et dans la psychose du point de vue de la logique explicative et extraction des fantasmes respectifs sous-jacents.

  • Titre traduit

    Psychotic murder and psychoanalysis


  • Résumé

    - How murder concern psychoanalysis? May the psychotic kill by chance? - Psychotic murder is not contingent in his constitutive elements, in his starting conditions. But starting is contingent because it is subordinated to a "bad meet". Psychotic murder is the realization of a phantasm. - Determination of the phantasm concept in neurotic, pervert and psychotic structures. Delirium could expound the step which goes from psychotic phantasm to murder perpetration. - Function of psychotic phantasm on the one end, logical of delirium on the other hand, from murder as issue. - Differential investigation about murder in neurosis and in psychosis in viewpoint of the explicative logic and extraction of respective phantasms subjacent.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (359 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 341-347. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.