Deus ex machina : le cinéma superlatif (États-Unis d'Amérique : 1972-1993)

par Michel Chandelier

Thèse de doctorat en Cinéma

Sous la direction de Georges Mailhos.

Soutenue en 1998

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    À partir de 1972 s'élabore aux États-Unis un courant cinématographique inédit aux facettes diverses, mais à l'homogénéité réelle dont l'origine est à rechercher autant dans la séquence d'événements funestes et de remise en cause des valeurs de la nation subie par celle-ci durant les années 60, que dans l'identité-même du pays façonnée dès sa fondation par la religion et la légitimité du mythe. Ce courant qui travaille encore aujourd'hui le cinéma américain sous des formes et des discours renouvelés, exprime à travers la promotion de l'irrationnel dans les récits le malaise de l'Amérique après les avanies de son histoire récente et l'altération de l'image de la nation induite par celles-ci. Nous avons désigné cet ensemble de films qui parlent la crise d'identité sous le prisme déformant du mythe, par le terme de superlatif pour rendre compte du caractère extrême des situations exposées, des réponses apportées et des moyens engagés par la production pour les représenter.

  • Titre traduit

    Deus ex machina : the superlative cinema (United States of America : 1972-1993)


  • Résumé

    Since 1972 there has been a new many-faceted trend in American cinema but which has a real homogeneity of which the origin is to be sought as much in the sequence of disastrous events and the calling into question of the nation's valves which the country was submitted to during the 1960's, as in the country's identity fashioned from its foundation by religion and legitimacy of myth. This trend which still shapes American cinema today under renewed forms and discourses expresses through the promotion of the irrational in the accounts the discomfort of America caused by the snubs of its recent history and the alteration of the image of the country led astray by these. We have designated this group of films which deals with identity crisis under the deforming prism of myth, by the "superlative" term to realize the extreme character of exposed situations, the responses brought and the means taken by the production to represent them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (496 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.