Phénomènes psychosomatiques et structure subjective : étude clinique et psychopathologique des dermatoses comme phénomènes psychosomatiques

par Caroline Doucet

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Marie-Jean Sauret.

Soutenue en 1998

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Les différents modèles qui étudient la question psychosomatique ont tous pour principe d'isoler un déterminant (facteurs biologiques, psychologiques, et/ou sociaux) à l'origine de la maladie psychosomatique. Or, le renversement opéré dans l'ordre de la causalité par la découverte freudienne montre l'existence d'une "faille épistemo-somatique". En nous appuyant sur l'hypothèse de l'inconscient notre travail interroge la fonction du phénomène psychosomatique dans la structure subjective. Cela suppose d'examiner la nature même du lien psyché et soma. Nous montrons que le phénomène psychosomatique (P. P. S. ) relève, dans la névrose, d'une configuration particulière du process d'appropriation du corps (défaillance de la métaphore subjective et paternelle) et qu'il se differencie du symptôme de conversion hystérique. Le P. P. S. Qui implique une lésion observable apparaît lorsque le sujet est confronté à un événement insupportable qui dépasse les capacités défensives du moi. Comme franchissement narcissique, il vient renforcer le moi là où il faillit et met l'autre à distance par une identification deuxième type. Le P. P. S. Correspond à l'érogénéisation d'un organe, comme jouissance spécifique, sous la forme de l'auto-érotisme. Il est à la conjonction du réel, du symbolique et de l'imaginaire, trois registres que le complexe d'Œdipe a pour vocation de faire tenir ensemble. En ce sens, nous pensons que le phénomène psychosomatique vient à la place du nom-du-père. Dans la psychose, le phénomène psychosomatique vient opérer une suppléance en nouant l'organisme et le corps. Notre méthodologie se fonde sur l'étude du cas particulier et le primat de la parole. Les entretiens réalisés auprès de patients porteurs d'une dermatose ont mis en évidence la dimension inconsciente des phénomènes étudiés et l'interface nécessaire entre médecine et psychologie clinique.

  • Titre traduit

    Psychosomatic phenomenons and subjective structure : clinical and psychopathologic study of dermatoses as psychosomatic phenomenous


  • Résumé

    The different trends which study the psychosomatic question all work on the principle that isolates a determining factor (biological, psychological and/or social factors) which is at the root of the psychosomatic disease. However, the reversal occuring in the process of causality made by the freudian discovery shows the existence of an "epistemosomatic lack". Our work questions the function of the psychosomatic phenomenon in the subjective structure basing ourselves on the hypothesis of the unconscious. It implies that we consider the very nature of the link between psyche and soma. We show that in the neurosis the psychosomatic phenomenon (P. P. S. ) comes under a particular configuration of the process of appropriation of the body (a defficieny of the subjective and fatherly metaphor) and that it is different from the symptom of hysteric conversion. The P. P. S. Which implies a noticeable lesion appears when the subject is confronted to an unbearable event which goes beyond the defensive capacities of the ego. As a 'narcissistic crossing', it strengthens the ego where it fails and keeps the other at a distance with an identification of second type. The P. P. S. Corresponds to the erogenousness of an organ, as a specific pleasure, in the form of self-eroticism. It is at the crossroads of the real, the symbolism and the imagination, three topics that the Œdipus complex has for goal to make stand together. In this way, we think that the psychosomatic phenomenon serves as a substitute for the name-of-the-father. In the psychosis, the psychosomatic phenomenon acts as a substitute linking the organism and the body together. Our methodology is based upon the study of a special case and the primacy of the word. The interviews done with patients carrying a dermatosis have revealed the unconscious dimension of the studied phenomenons and the interface which is necessary between medicine and clinical psychology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (277-XLI f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 253-277

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.