Réseaux, innovations et croissance

par Anna Creti-Bettoni

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Patrick Rey.

Soutenue en 1998

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Cette thèse analyse l'impact des télécommunications sur la productivité et l'organisation des entreprises. L'étude est articulée autour de deux thèmes de recherche : l'un s'intéresse à des aspects proprement micro-économiques (théorie de la production et organisation des entreprises), tandis que le second analyse un sujet plus proche de la modélisation macro-économique (le progrès technologique). La thèse se compose de trois travaux principaux présents sous formes d'articles : le premier définit le point de départ de ma réflexion théorique, c'est-à-dire la modélisation des externalités de réseaux dans la fonction de production; le deuxième article analyse la relation entre usage des technologies de communication et organisation hiérarchique des firmes ; enfin, le troisième article étudie l'impact des télécommunications sur la productivité totale des facteurs et le progrès technique. Ces trois travaux sont introduits par une revue de la littérature, décrivant les modèles existants sur les principaux thèmes analysés dans la thèse. Cette revue de la littérature est organisée en deux parties. La première est axée principalement sur les modèles de concurrence des entreprises offrant des biens susceptibles de présenter un effet de réseaux ; c'est-à-dire la valeur additionnelle qu'un nouveau souscripteur apporte à la communauté des souscripteurs déjà existants. La seconde partie s'intéresse à la littérature sur le progrès technologique, et aux modèles les plus récents analysant l'infrastructure de télécommunications comme facteur de croissance. Deux travaux économétriques, l'un sur la demande de télécommunications en entreprise et l'autre sur la relation entre télécommunications et croissance nationale, sont aussi présentés en tant qu'illustration de la problématique analysée, respectivement, par la première et la deuxième partie de la thèse. Notre étude démontre que les effets des télécommunications sur l'économie peuvent être appréhendés au niveau micro-économique, tandis qu’au niveau macro-économique il est beaucoup plus difficile de les mesurer. L'étude de ce lien manquant ; entre l'impact des télécommunications au niveau macro-économique et au niveau micro-économique reste une piste de recherche très intéressante à poursuivre.

  • Titre traduit

    Networks, innovations and growth


  • Résumé

    This thesis analyses the impact of telecommunications on firms' productivity and organisation. The study is articulated around two research topics: one is mainly interested in micro-economic aspects (the theory of production and firms' organisation), while the second analyses a subject closer to macro-economic modelling (the technological progress). The thesis is composed by three principal papers: the first defines the starting point of my theoretical reflection, i. E. The modelling of the externalities of networks in the function of production; the second article analyses the relation between use of technologies of communication and firms' hierarchical organisation; finally, the third article studies the impact of telecommunications on total factor productivity and technical progress. These three papers are introduced by a review of the literature, describing the existing models on the principal topics we analyse. This review of the literature is organised in two parts. The first part focuses mainly on the competition models on firms offering goods likely to present the network externality effect; i. E. The additional value that a new subscriber brings to the community of the already existing subscribers. The second part analyses the literature on technological progress, and the most recent models on telecommunications infrastructure and growth. Two econometric works, one on telecommunications demand by firms, and the other on telecommunications and French national growth, are also presented as an illustration of the problems analysed, respectively, by the first and the second part of the thesis. Our thesis shows that the impact of telecommunications on the economy can be better analysed and measured at the micro-economic level than at the macro-economic level. The analysis of this missing link; is an interesting subject for further research.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (320 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG1001-1998-24
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.