La gestion des risques de production en agriculture : le rôle de la prévention et de l'assurance

par Olivier Mahul

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Christian Gollier.

Soutenue en 1998

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Cette thèse propose une réflexion sur la gestion des risques de production en agriculture. Dans une première partie, nous analysons les investissements préventifs d'un agriculteur lorsqu'il fait face à un risque productif. Nous caractérisons sa demande optimale de facteur de production et nous examinons l'effet d'une seconde source de risque sur sa demande de facteur préventif (chapitre 1). Lorsque sa fonction de richesse finale est discontinue, nous montrons qu'un agent neutre au risque se comporte comme s'il était risquophobe ou risquophile selon le montant de sa richesse initiale (chapitre 2). Dans une seconde partie, nous analysons le rôle de l'assurance dans la gestion des risques sur récoltes. Après avoir comparé les systèmes d'indemnisation des agriculteurs victimes de calamités agricoles en France et aux Etats-Unis (chapitre 3), nous nous interrogeons sur le caractère assurable des risques sur productions végétales. Nous déterminons la forme optimale du contrat d'assurance des risques sur récoltes lorsque le prix du produit est aléatoire puis lorsque l'indemnité est basée sur une variable exogène telle que les rendements agrégés sur récoltes ou un paramètre climatique (chapitre 4). La troisième partie est consacrée aux risques épidémiques majeurs sur productions animales. A partir d'un modèle de la dynamique d'une maladie animale contagieuse (chapitre 5), nous proposons une analyse économique de la gestion collective des risques épidémiques (chapitre 6). La vaccination facultative s'avère socialement préférable à la vaccination obligatoire, sauf si l'immunité vaccinale est imparfaite. Des simulations sont effectuées à partir d'un modèle d'évaluation des conséquences économiques d'une épizootie aphteuse.

  • Titre traduit

    Managing agricultural risk through prevention and insurance


  • Résumé

    The purpose of this doctorate thesis is to highlight the potential role that prevention and insurance can play in managing agricultural production risk. In a first part we analyse farmer's preventive investments when he is faced with a production risk. We characterise his optimal input demand and we study the effect of a second source of risk on his optimal preventive input demand (chapter 1). When his outcome function is discontinuous we show that a risk- neutral farmer behaves as if he was risk averse or risk lover depending on his initial wealth (chapter 2). In a second part we examine the role of insurance in crop risk management. We compare the US policy instrument designed to deal with yield uncertainty and the French one (chapter 3), and we wonder whether crop risk is insurable. We determine the design of optimal crop insurance contract when the output price is uncertain and when the indemnity function is based on variables exogenous to the individual farm such as regional yields or observed climatic experience (chapter 4). The third part is devoted to animal contagious disease management. From an epidemiological model for the transmission dynamics of animal disease (chapter 5), we propose an economic evaluation of highly contagious disease management (chapter 6). The compulsory vaccination turns out to be dominated in terms of social welfare by the free choice situation, unless the vaccine is not perfectly effective. We adopt a computer simulation approach to quantify the economic consequences of foot-and-mouth disease outbreaks.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (405 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG1001-1998-21
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.