Regards croises entre blancs et noirs, de pierre loti (fin xixe s. ) a ahmadou kourouma (fin xxe s. )

par GODELIEVE EHETSHA OKITEMBO

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de FRANCOIS XAVIER CUCHE.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    Nous avons voulu analyser, a travers le genre romanesque, le mecanisme reducteur du portrait de l'homme noir et son milieu naturel (premiere partie). Ce portrait ne pouvait etre pose sans appeler la reaction des personnages concernes (deuxieme partie), reaction qui a engendre le troisieme moment : celui de la modernite, ou l'on verra s'elaborer une nouvelle image du negre, faisant l'objet du nouveau regard francais (troisieme partie). Le regard du blanc, de 1881 a 1935 est presente en trois chapitres differents. 1. L'image du continent africain qui est percu a travers le decor et le milieu naturel, la faune et la flore africaines. Tout est desertique et chaotique : terre de soleil et de mort, terre inhospitaliere, peuplee d'animaux sinistres et sauvages. 2. Les peuples noirs qui habitent ces milieux inhospitaliers, ressemblent aux singes. Ils sont bizarres, laids, superstitieux et quotidiennement nus. 3. Le folklore et l'esthetique des romans coloniaux et exotiques. Les noirs, simiesques et sauvages, aiment la palabre, le tam-tam, la danse, ils parlent le langage << petit negre >>. Ces uvres ont une structure << ouverte >>, << libre >>, ne repondant a aucune norme traditionnelle du roman classique. La reaction du noir, de 1921 a 1960. Est exprimee en 3 chapitres egalement. 4. La defaite du heros (jeune ou vieux) au contact de l'occident. 5. La rehabilitation des valeurs africaines : l'eloge est faite a la tradition ancestrale ; l'accent est mis sur la femme africaine en milieu traditionnel, mais ouverte vers l'avenir, vers le progres. Ce chapitre etudie egalement l'influence trop grande des textes de la litterature orale sur les romans africains. 6. L'eloge a la modernite : le heros africain, insatisfait au village, (voir tableau 2, page 255), tourne le dos a la tradition et manifeste son desir d'independance et de liberte, son gout a l'emancipation. Le nouveau regard francais sur l'afrique et les africains, de 1960 a 1970, se caracterise d'abord par : 7. La stagnation de l'opinion (portrait encore negatif du continent et de l'homme noirs) ; ensuite par : 8. L'evolution des mentalites du blanc sur le noir. Apres le mouvement de la negritude, la deuxieme guerre mondiale et surtout apres l'independance africaine, le romancier francais a revise son comportement, change sa vision et son vocabulaire a l'egard du noir, devenu le partenaire, le civilise, l'evolue.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 475 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 200 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.