Approche du role du contexte phrastique dans la reconnaissance auditive des mots

par SOPHIE MONPIOU

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de François Wioland.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    Cette etude porte sur l'influence du contexte de la phrase dans le processus de reconnaissance auditive des mots en francais. Dans ce contexte phrastique, l'information de genre, explicitee par l'article defini singulier (le / la), a ete testee plus precisement. Nous avons emis l'hypothese que cette information influencait la reconnaissance lexicale en l'optimisant. Nous avons compare son effet a celle de l'information semantique du verbe dans le but d'evaluer la robustesse de cette information dans le traitement des mots. L'analyse du genre a ete realisee au moyen d'un protocole utilisant une tache de decision lexicale sur des mots situes en position finale de phrase simple (svo). La construction du materiel a necessite l'elaboration d'un test de completement de phrases. Ce test, soumis a trois groupes de sujets d'ages differents ( 90 adultes ; 60 enfants de cm2 ; 45 enfants de cei), a permis d'obtenir 185 phrases de composition lexicale finale hautement probable. Les resultats obtenus dans la tache de decision lexicale sont en faveur d'un effet du genre sur la reconnaissance des mots. Ils indiquent de plus que cette information influencerait ce processus plus precocement que celle du verbe. Nous discutons cet effet dans le cadre de modeles classiques de reconnaissance lexicale et dans le cadre de modeles connexionnistes.


  • Résumé

    This study examines the extent to which word recognition is influenced by the information of grammatical gender given by the french singular definite article (ie / la). The focus is on auditory word identification when words are in the final noun phrase in a svo (subject verb object) sentence. We hypothesize that this information should influence the lexical recognition process by enhancing it. We compared the gender effect with that of the semantic information of the verb in order to estimate its importance. The construction of the material required the elaboration of a sentence completion test. This test was submitted to three groups ofsujects (90 adults ; 105 children) and provided 185 sentences, where the final element is highly predictible. The results of the lexical decision task show an effet of grammatical gender in the lexical recognition process. Moreover they indicate that gender should influence this process earlier than the semantic information of the verb. We discuss this effect in relation to the classical view of spoken word recognition and to the connexionnist perspective.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 306 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 276 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.