La vie, la coutume et la fable. Du vitalisme bergsonien au vitalisme moaaga (burkina faso)

par PIERRE CLAVER BOUDA

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean Frère.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    Reflechir sur la problematique de la vie, en saisir le fondement, la signification et la portee dans les contextes singuliers de la metaphysique de bergson d'une part et de la sagesse des moose du burkina faso d'autre part, tel est l'objectif du present travail. Il s'agit d'un regard croise sur une meme realite a partir de ces deux univers conceptuels specifiques. Car si la vie vibre partout avec la meme intensite penetrante, une seule et unique idee ne saurait en rendre compte dans son envergure universelle. La metaphysique de bergson nous montre la vie comme un mouvement evolutif dont le dynamisme repose sur cette force originelle que represente l'elan vital. Elle est evolution creatrice de formes plus ou moins reussies et de plus en plus variees jusqu'a l'homme, seul etre capable de continuer l'oeuvre creatrice de cet elan. A ce niveau surgit le concept de "fonction fabulatrice" qui permet de cerner le cheminement de la vie et la somme d'experiences morales et religieuses originelles qui fondent l'existence humaine, en deca des experiences authentiques des heros mystiques. Dans la continuite de cette analyse de la "fonction fabulatrice", nous tentons une interpretation (hermeneutique) de la vie telle qu'elle se deploie dans le milieu traditionnel moaaga, a travers ses dimensions plurielles. Cette vie se presente a la fois comme vie concrete, realite metaphysique et mystique eprouvee par une sagesse ; vie absolue hors du temps et de l'espace, qui fonde les valeurs morales et spirituelles autour desquelles se deploie l'existence du moaaga.


  • Résumé

    To think over the problematics of life, grasp its fundation, its meaning and its implications in the special contexts of bergson's metaphysics, on the one hand, and of the wisdom of the mooses in burkina faso, on the other hand, such is the purpose of the present work. It will deal alternately with a same reality from these two specific conceptual worlds. Indeed even though life throbs with the same penetrating intensity everywhere, a single and unique idea could not render it in its universal scope. Bergson's metaphysics shows us life as an evolutionary movement whose dynamism lies on this original force life force represents. Life is an evolution generating more or less successful and more and more varied forms until man, the only being able to extend the creative work of this force. It is then that the concept of the "confabulatory function" emerges. It makes it possible to determine the progress of life and the sum of original moral and religious experiences, the foundation of human life, before the genuine experiences of mystical heroes. In the continuation of this analysis of the "confabulatory function", we attempt a hermeneutic interpretation of life as it unfolds in the traditional moaaga circle, through its plural dimensions. This life presents itself as much as a concrete life, a metaphysical reality and a mystic experienced by a wisdom ; it is an absolute life beyond time and space and the root of moral and spiritual values around which a moaaga's life unfolds.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 307 p.
  • Notes : THESE NON CORRIGEE
  • Annexes : 234 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.