Transition et finances publiques en hongrie et en pologne : l'analyse d'un paradoxe

par Michel Noguet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean Arrous.


  • Résumé

    Alors qu'a la fm des annees 1980 l'ensemble des etudes economiques tendaient a indiquer que la hongrie se trouvait dans une situation relativement favorable par rapport a la pologne, c'est cette derniere qui a le mieux negocie les six annees qui nous separent du debut de la transition. C'est ce paradoxe qui est etudie dans cette these : l'analyse des finances publiques. Dans un premier temps, nous etudions l'incidence des reformes d'avant 1989 sur les finances publiques en hongrie et en pologne. L'etude des caracteristiques des systemes fiscaux de ces deux pays depuis les annees 1960, permet de montrer en quoi le systeme hongrois etait plus proche, dans sa conception, des systemes fiscaux occidentaux, et d'etudier la gestion et l'evolution des reformes. Or la difference de dynamique des reformes permet de mieux apprehender la transition et apporte, un autre eclairage sur les difficultes qui ont suivi. Dans un second temps, nous etudions la transition en hongrie et en pologne depuis 1989 et mettons en evidence le paradoxe de l'evolution des finances publiques. Deux groupes de facteurs ont ete analyses successivement : ceux qui ont affecte l'evolution des deficits publics de maniere relativement semblable en hongrie et en pologne, et ceux qui, au contraire, sont plus specifiques a chacun des pays et qui expliquent reellement le paradoxe. Les premiers de ces facteurs sont ; la diminution des impots et des depenses par rapport au pib, l'inadaptation des administrations fiscales (evasion et erosion fiscale), la lenteur des reformes structurelles et la difficulte pour les prix de converger vers un equilibre walrasien, enfin la reorganisation des echanges exterieurs. Les seconds facteurs, qui expliquent le paradoxe, sont au nombre de trois : la politique de stabilisation macro-economique, les lois sur les faillites et les recapitalisations, et la strategie poursuivie en matiere de financement.

  • Titre traduit

    The transition in hungary and poland : the paradoxical evolution of public finance


  • Résumé

    Hungary seemed to be, according to overall economic studies in a slightly better situation than poland. Contrary to what was expected, poland had a better control of its economy during the first 6 years after the transition. This paradox was studied by analyzing public finances. We will first study the impact, in poland and hungary, of the pre 1989 reforms over public finances. The analysis of the fiscal system characteristics in both countries since the sixties enables us to show why the hungarian system was closer in its conception to the occidental fiscal system and to analyze the management and the evolution of these reforms. In fact, this difference in reform dynamics allows a better understanding of the transition and offers another vision upon subsequent difficulties : the explanation of this paradox can be found in the extension and the exacerbation of certain behaviors as a result from the ecp. The second part of this thesis will be devoted to the study of the transition period in hungary and poland since 1989, with a focus on the paradoxical evolution of public finances. Two sets of factors have been successively analyzed : the elements which influenced the evolution of public deficit in a similar way in hungary and poland, and the other factors which, on the contrary are more specific to each country and really explain the paradox. The first ones being : the decrease in tax and expenditure in relation to the gdp, the inadequacy of fiscal administration (tax evasion and erosion), structural reform slowness and the difficulty for prices to converge toward a walrasian equilibrium, the last factor being the reorganization of foreign exchange. The second elements which are the key to understanding the paradox are the following three items : macroeconomic stabilization, bankruptcy and recapitalization law and financement strategy.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par l'Harmattan à Paris, Montréal, Budapest [etc.]

Transition et finances publiques : l'analyse d'un paradoxe


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 324 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 436 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Pôle Européen de Gestion et d'Economie.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1311-1998-3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par l'Harmattan à Paris, Montréal, Budapest [etc.]

Informations

  • Sous le titre : Transition et finances publiques : l'analyse d'un paradoxe
  • Dans la collection : Finances publiques
  • Détails : 1 vol. (382 p.)
  • ISBN : 2-7384-9868-X
  • Annexes : Bibliogr. p. [335]-372. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.