Quelques résultats sur la stabilisation frontière des équations de poutres et de plaques

par ALI WEHBE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de BOPENG RAO.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    On étudie la stabilisation frontière de certains systèmes gouvernés par des équations aux dérivées partielles. Par une méthode de multiplicateurs, on établit le taux de décroissance rationnel de l'énergie de l'équation des ondes, de poutres de Rayleigh et de plaques de Kirchhoff soumises à des contrôles dynamiques. Ensuite, moyennant la théorie de base de Riesz, on justifie que ces taux de décroissance rationnels sont optimaux dans le cas mono-dimensionels. Enfin, on montre également la stabilisation uniforme de l'équation de plaques de Kirchhoff moyennant un seul contrôle de moment statique. De plus, dans le cas d'un seul contrôle de force statique, on montre d'abord la stabilité forte sous des hypothèses géométriques ; puis, par la théorie de perturbation compacte, on établit la non-stabilité uniforme dans ce cas.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 123 P.
  • Annexes : 27 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1998;3125
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.