Role de la proteine-kinase mps1/rpk1 de saccharomyces cerevisiae dans la division cellulaire, dans la differenciation et dans la reponse aux stress

par ALAIN CAMASSES

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Robert Martin.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie les fonctions de la proteine-kinase mps1/rpk1 de saccharomyces cerevisiae par des approches genetiques, biochimiques et cellulaires. Le gene mps1/rpk1 code pour une proteine de 764 aminoacides, composee d'un domaine regulateur amino-terminal et d'un domaine kinase carboxyl-terminal, homologue a des kinases a specificite duale de plantes, champignons et mammiferes. Nous avons montre que mps1/rpk1 est un gene essentiel intervenant dans le controle du cycle cellulaire, dans des voies de differenciation et de facon hypothetique dans la reponse aux stress. La selection de 4 mutants thermosensibles rpk1-3, rpk1-8, rpk1-a et rpk1-b et leurs etudes phenotypiques, mettent en evidence 3 classes caracteristiques. Le mutant rpk1-8 ne duplique pas le spb et a un defaut dans le controle de l'integrite du fuseau mitotique, les mutants rpk1-a et rpk1-b, ne dupliquent pas le spb mais permettent le controle de l'integrite du fuseau mitotique et le mutant rpk1-3 semble avoir une mortalite en phase g1 et g2 ou independante du cycle cellulaire. Au cours de la meiose-sporulation, l'expression de mps1/rpk1 est fortement augmentee au cours de la seconde division meiotique. Le mutant rpk1-8 au cours de ce processus de la meiose-sporulation duplique les spbs, mais presente des defauts dans la paroi des spores. L'expression des genes specifiques de la differenciation meiose-sporulation est fortement perturbee. Ces resultats suggerent un role de mps1/rpk1 dans la regulation de la transcription des genes specifiques de la meiose-sporulation. Le gene rts1 code pour une sous-unite regulatrice b de phosphatase 2a implique dans la reponse aux stress. La surexpression de la partie carboxyl-terminal de rts1 est suppresseur allele specifique du mutant rpk1-3. La deletion rts1 est letale synthetique avec la mutation rpk1-3. Le mutant rpk1-3 comme rts 1 ne pousse pas sur milieu contenant 7% d'ethanol ce qui est specifique d'un defaut de la reponse aux stress thermique. Ceci pose la question : la proteine kinase mps1/rpk1 est-elle impliquee dans la reponse aux stress ?


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 129 p.
  • Annexes : 330 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1998;3148
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.