Developpement de nouveaux polymeres pour le transfert de genes et optimisation des differentes etapes impliquees dans le mecanisme de transfection

par MARIA ANTONIETTA ZANTA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Paul Behr.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le cadre du developpement de nouveaux vecteurs synthetiques pour le transfert de genes, nous avons imagine de nouvelles molecules possedant une grande densite de fonctions amines qui complexeraient l'adn et ayant un pouvoir tampon aux ph acides des compartiments endocellulaires, telles que la polyethyleneimine (pei). Ce polymere s'est revele per se souvent meilleur in vitro et in vivo que les vecteurs synthetiques les plus utilises. Nous avons par la suite etudie des parametres susceptibles d'ameliorer les efficacites de la lipopolyamine transfectam et de la pei (centrifugation des complexes sur les cellules, addition sequentielle du vecteur a l'adn, solution concentree de complexes) et obtenu des augmentations d'expression de plus de deux ordres de grandeur en definissant des conditions de formation de complexes resistant au serum. Nous avons utilise ce protocole optimise pour evaluer de nombreux polymeres cationiques, differant par leur taille, leur topologie et la nature des fonctions amines. Nous avons ainsi montre que la pei 25 kda ramifiee et la pei 22 kda lineaire sont les meilleures, n'etant pas sensibles au serum et restant efficaces a de faibles quantites d'adn. Nous avons ensuite realise un transfert de genes cible en greffant chimiquement du lactose sur la pei. Des transfections selectives d'hepatocytes, presentant la lectine membranaire specifique du galactose, ont ete obtenues in vitro. Finalement, pour ameliorer l'efficacite d'entree de l'adn exogene au noyau, nous avons fixe de maniere covalente un peptide de localisation nucleaire a un plasmide linearise. Les transfections effectuees in vitro avec de tres faibles quantites d'adn ont abouti a d'importantes ameliorations de l'expression par rapport au plasmide depourvu du signal. L'ensemble de ces resultats montre que la pei, utilisee avec un plasmide optimise, constitue un vecteur tres prometteur pour la therapie genique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 172 P.
  • Annexes : 305 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.