Etude de l'induction de la morphogenese alternative a partir d'embryons zygotiques immatures de tournesol (helianthus annuus l. ) cultives in vitro : role des phytohormones

par François Charrière

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de GUNTHER HAHNE.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce memoire presente des etudes menees sur un systeme tres particulier de regeneration dans lequel, a partir d'embryons zygotiques immatures (ezis) de 6 mm de tournesol (helianthus annuus l. ), on peut regenerer a partir des memes cellules, les cellules corticales du collet, soit des embryons somatiques, soit des pousses, soit les deux simultanement. La bap, seule hormone du milieu de culture, est necessaire au declenchement des divisions des cellules du collet. L'orientation de la voie de morphogenese depend de la concentration en sucre (saccharose) du milieu de culture. A une forte concentration (12%) des embryons somatiques sont induits alors qu'a une plus faible concentration (3%) des pousses sont induites. Aux concentrations intermediaires, les deux types de morphogenese apparaissent simultanement et selon une zonation par rapport au milieu de culture : les pousses en sont proches alors que les embryons somatiques en sont eloignes. L'induction de la morphogenese est tres rapide : apres 12 heures de culture, les divisions des cellules du collet sont visibles ; apres 24 heures de culture, les voies de morphogenese sont irreversiblement definies. Nous avons mis en evidence que ces cellules passaient par une phase s apres la mise en culture et qu'elles ne pouvaient donc pas etre bloquees en phase g2 du cycle cellulaire. A l'aide de deux strategies (addition dans le milieu de culture de diverses hormones et dosage des hormones endogenes d'ezis cultives sur les milieux inducteurs) nous avons mis en evidence que le role du saccharose dans l'orientation de la voie de regeneration etait indirect, et que le veritable controle etait assure par les hormones. Le saccharose ne fait que modifier, dans l'explant, le rapport bap/aia qui est responsable de la voie de morphogenese empruntee. L'addition d'aba favorise l'induction d'embryons somatiques en modifiant la teneur en aia de l'explant. Le rapport bap/aia est alors tel que des embryons somatiques sont induits. Lorsque des pousses et des embryons somatiques sont induits simultanement, une zonation est mise en place. A l'aide d'un marqueur de l'etat embryonnaire et de l'observation de la reponse morphogene induite sur des explants cultives dans des conditions particulieres, nous avons montre qu'il s'etablissait dans l'explant des gradients de facteurs morphogenes, dont un de bap, qui sont responsables de cette zonation.

  • Titre traduit

    Role of growth regulators in the orientation of the regeneration response of cultured immature zygotic embryos of sunflower (helianthus annuus l. )


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 160 P.
  • Annexes : 147 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1998;3050
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.