Etude de la regulation de l'expression de l'aldose reductase dans les astrocytes de rat en culture donnees comparatives obtenues dans les oligodendrocytes et les cellules epitheliales du cristallin

par CLARISSE JACQUIN BECKER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de GERARD LABOURDETTE.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude de la regulation de l'expression de l'aldose reductase (ar) presente un interet majeur car cet enzyme est considere comme principal responsable des effets secondaires du diabete. Nous avons etudie a deux niveaux cette regulation dans les cellules gliales et dans les cellules epitheliales de cristallin de rat : (i) par des mesures du taux d'arnm de l'ar et (ii) par l'evaluation de son activite enzymatique, qui represente mieux la realite physiologique. Dans les astrocytes, nos principaux resultats indiquent que seuls 3 facteurs de croissance (afgf, bfgf et egf) sont capables d'induire une augmentation de l'ar aux deux niveaux etudies, et qu'un traitement de 4 jours au bfgf (10 ng/ml) entraine une stimulation de l'expression de l'ar a long terme (8 jours), mais uniquement au niveau de son activite enzymatique. Des resultats semblables sont obtenus pour des cellules soumises a un traitement au nacl 0,3 m. Lorsque les cellules sont traitees a la fois au bfgf et au nacl, on observe une super-induction de l'ar. L'utilisation d'inhibiteurs de kinases suggere que la kinase c (pkc) et certaines tyrosine kinases sont impliquees dans les mecanismes d'action du bfgf et du nacl. De plus, des inhibiteurs specifiques de la pkc et des tyrosine kinases ont un effet negatif sur l'expression de base de l'ar. Par ailleurs, l'effet du bfgf est sous la dependance d'une activation des recepteurs de l'igf-1. Dans les oligodendrocytes, seul le nacl stimule l'expression de l'ar. Dans les cellules epitheliales du cristallin, le bfgf stimule faiblement l'expression de l'ar alors que le nacl exerce un effet positif important. L'induction de l'expression de l'ar par le nacl parait donc etre generale, contrairement a celle provoquee par le bfgf. L'etude des mecanismes de regulation de l'ar grace a l'utilisation d'inhibiteurs de kinases trouve son interet dans la possibilite de decouvrir des regulateurs negatifs utilisables pour traiter les effets secondaires du diabete.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 142 P.
  • Annexes : 426 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.