Reactions de contact des hexanes et hexenes sur oxydes de tungstene massiques ou supportes sur alumine

par VALERIE LOGIE

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de GILBERT MAIRE.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce travail, nous avons etudie les proprietes catalytiques d'echantillons d'oxydes de tungstene massiques et supportes sur alumine pour les reactions de reformage des hexanes et des hexenes. L'utilisation de diverses techniques de caracterisations physico-chimiques (b. E. T. , x. P. S. , t. P. R. , x. R. D. , x. A. N. E. S) nous a permis d'etablir une correlation entre la reactivite des hydrocarbures et les proprietes de surface de nos systemes et ainsi de faire des propositions sur la nature des sites actifs et des mecanismes reactionnels mis en jeu, en fonction du degre de reduction des surfaces de nos catalyseurs. L'etude des catalyseurs massiques d'oxydes de tungstene (wo#3 et wo#2) a montre qu'en fonction des parametres temps et temperature d'exposition sous h#2 des modifications importantes de structure de la surface et du volume s'operent et engendrent des changements au niveau du comportement catalytique. La premiere etape de reduction d'une surface de wo#3 par h#2 se traduit par la formation du sous oxyde w#2#0o#5#8 responsable, avec l'association d'une fonction acide au sens de bronsted, de l'isomerisation des alcenes par un mecanisme monofonctionnel acide. Cet oxyde w#2#0o#5#8 est ensuite reduit soit en dioxyde (wo#2) soit en oxyde w#3o. Ces deux phases sont actives pour l'isomerisation aussi bien des alcanes que des alcenes selon respectivement un mecanisme bifonctionnel metal-acide et un mecanisme monofonctionnel de type metallacyle. La presence simultanement des ces oxydes wo#2 et w#3o en surface permet l'obtention d'un etat stable durant une certaine periode et presentant une tres bonne selectivite globale en produits isomeres (90%). Une reduction plus importante de la surface entraine l'apparition de tungstene metal w(0) responsable d'un craquage extensif des reactifs selon un mecanisme de demethylations successives. L'etude des catalyseurs supportes sur -al#2o#3 nous a permis de montrer que le systeme compose d'un equivalent monocouche (6. 7%wo#3/ -al#2o#3) possede des proprietes fortement isomerisantes, selon un mecanisme monofonctionnel acide, pour la reaction des alcenes et une remarquable stabilite sous h#2 comme sous le melange reactionnel. Ces proprietes catalytiques ont ete attribuees a la presence d'especes tungstates fortement liees au support ou le tungstene est dans un environnement tetraedrique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 201 P.
  • Annexes : 116 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1998;3037
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.