L'effet de la microgravite sur la signalisation de la proteine kinase c dans les leucocytes humains

par JASON PAUL HATTON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Pierre Cazenave.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Un grande nombre de types cellulaires de mammiferes apparaissent sensibles aux changements d'acceleration gravitationelle, incluant la microgravite aussi bien que l'hypergravite. Dans de nombreux cas, il a ete montre que les evenements precoces de l'activation cellulaire, plus particulierement la transduction des signaux, sont sensibles a la gravite. La proteine kinase c (pkc) est une enzyme ubiquitaire qui intervient dans la transduction des signaux dans les cellules eucaryotes. Nous avons examine l'effet des changements de niveau de gravite sur cette transduction de signaux dans certains types leucocytaires humains. Des experiences ont ete realisees en microgravite a bord de la navette spatiale, ce qui a necessite le developpement et l'optimisation de nouvelles techniques de culture cellulaire. Il a ainsi pu etre montre au cours de deux experiences a bord de la navette, que la quantite totale et la localisation subcellulaire de la pkc variaient en relation avec l'intensite de gravite, entre la microgravite et 1,4g. Ceci a ete demontre pour trois types de cellules humaines, une lignee de monocytes (u937), une lignee de cellules lymphocytaires-t (cellules jurkat) et des lymphocytes-t du sang periphique. De plus, nous avons observe que la translocation de la pkc en reponse a un ester de phorbol etait modifiee sous l'effet du vol spatial. Ces resultats ont des consequences importantes pour notre comprehension de la sensibilite cellulaire a la gravite. Cependant, les mecanismes sous-jacents a la graviperception par les cellules de mammifere restent encore enigmatiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 175 P.
  • Annexes : 91 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1998;3020
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.