Alterations des interactions epithelio-mesenchymateuses dans les pathologies du systeme digestif

par Christine Fritsch

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Michèle Kedinger.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'integrite morphologique et fonctionnelle de la muqueuse intestinale depend d'un equilibre subtil entre la proliferation et la differenciation des cellules epitheliales, lui-meme sous le controle des interactions qui lient ces cellules au stroma auquel elles sont intimement associees. Les mecanismes moleculaires de ces interactions mettent en oeuvre les molecules de la lame basale et des facteurs paracrines dont certains sont produits par les cellules mesenchymateuses. La position strategique de ces dernieres, proches des cellules epitheliales et des cellules immunocompetentes de la lamina propria, suggere leur implication possible d'une part dans le maintien de l'equilibre morphofonctionnel de l'intestin et d'autre part dans les pathologies inflammatoires tant dans la genese des lesions morphologiques que dans leur reparation. De ce fait, l'objectif de mon travail de these a ete d'etablir des lignees cellulaires clonales et ainsi de caracteriser les proprietes de plusieurs populations mesenchymateuses de la lamina propria. Ainsi, 5 lignees de fibroblastes isolees a partir de la lamina propria intestinale de rat ou humaine, les cellules f1g9 et a1f1 d'une part et les cellules c9, c11 et c20 d'autre part, ont pu etre etablies. La caracterisation de base de chacune des lignees m'a permis de reveler des differences au niveau de (i) leur morphologie, (ii) leur expression de marqueurs de differenciation fibroblastique et en particulier l'expression d'sma, (iii) leur capacite de synthese de molecules de la lame basale et de facteurs de croissance. De plus, la croissance de ces lignees presente des sensibilites differentielles a diverses cytokines inflammatoires et des facteurs de croissance. Enfin lorsque ces cellules sont associees a des cellules epitheliales in vitro ou en greffes, elles ont des proprietes variables d'induction de proliferation, de differenciation, d'adhesion et de morphogenese. Ces diverses etudes m'ont permis de regrouper les 5 lignees clonales en 3 groupes phenotypiques distincts : - le phenotype c20 ; - le phenotype f1g9-c9 ; - le phenotype a1f1-c11. Aussi, ces lignees mesenchymateuses peuvent-elles etre representatives de types cellulaires presents in situ et pouvant jouer des roles definis dans le maintien de l'integrite du tractus digestif par leurs interactions avec les cellules epitheliales via les molecules de la matrice extracellulaire, et modulees par leurs interactions avec les cellules immunitaires. Afin de tester l'hypothese que lors de la mise en place de l'inflammation, l'augmentation de la production des cytokines pourrait entrainer un desequilibre entre ces differents phenotypes, aboutissant a des alterations des interactions epithelio-mesenchymateuses de la muqueuse, nous avons mis au point un modele de cellules exprimant la green fluorescent protein : les cellules c11tt. Ces cellules nous ont permis de valider un modele de cultures mixtes (c9 non marquees+c11tt) qui nous permet d'observer des modifications de proportions entre deux populations cellulaires sous l'effet de cytokines isolees. L'objectif est de tester dans ce modele l'effet des cytokines liberees par les cellules mononucleees isolees a partir de pieces operatoires provenant de patients atteints de la maladie de crohn ou par des biopsies a differents stades de l'atteinte.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 224 P.
  • Annexes : 219 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1998;2985
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.